Chimamanda Ngozi Adichie en 3 livres

Peu connue du grand public en Belgique, l’autrice plusieurs fois primée Chimamanda Ngozi Adichie est née au Nigéria en 1977. Vivant entre les États-Unis et le Nigeria, la romancière a gravi les échelons en devenant progressivement une écrivaine et conférencière au succès planétaire. Au fil des années, elle s’est fait sa place pour devenir une autrice qu’on lit et qu’on écoute avec plaisir et beaucoup d’intérêt.

Chimamanda Ngozi Adichie casse l’idée préconçue que le féminisme serait une affaire de femmes blanches occidentales de classe moyenne ou supérieure. Aussi, en questionnant son histoire et sa propre situation de femme noire, elle déconstruit à la fois les questions de genres mais aussi la place des femmes non blanches dans un débat sur lequel elles ne sont pas nécessairement attendues.

À travers ses livres, ses discours et son parcours, l’autrice amène ses lecteurs à découvrir une autre facette des femmes africaines. Elle contribue à éviter la vision d’une histoire unique. Les livres de l’écrivaine mettent en avant des personnages noirs et s’attachent à présenter la diversité de la littérature. L’écriture de Chimamanda Ngozi Adichie est à la fois intime, tant elle s’inspire souvent de son propre vécu et universelle, dans la mesure où elle vise à s’adresser à tous les lecteurs avec la volonté d’éveiller les consciences.

Les livres proposés dans cet article sont un aperçu de son œuvre. L’occasion de découvrir une autrice à l’écriture percutante, accessible et franche qui aborde tour à tour des sujets comme le racisme, le sexisme, les violences faites aux femmes ou encore le fléau des préjugés. Précisons néanmoins que certaines de ses positions sur le genre ont été vivement critiquées.


►►► Retrouvez en cliquant ici tous les articles des Grenades, le média de la RTBF qui dégoupille l’actualité d’un point de vue féministe


"Autour de ton cou", Editions Gallimard, 320 pages, 8,10€

Publié en 2009, le roman Autour de ton cou est un recueil de plusieurs nouvelles dans lesquelles les femmes ont toutes une place centrale. Ces histoires se déroulent entre les États-Unis et le Nigeria et présentent des portraits de femmes aux parcours multiples.

L’autrice y aborde des questions liées à de grands enjeux sociétaux tels que l’émigration nigériane vers les États-Unis, les guerres et émeutes au Nigeria, les discriminations et tensions raciales aux États-Unis, le colorisme, l’abandon de sa culture pour s’intégrer dans son pays d’accueil, les mariages arrangés, la notion de beauté en tant que femme et bien entendu la condition féminine.

Des personnages authentiques, complexes et touchant auxquels on s’attache rapidement. Des histoires qui décrivent avec charme des réalités parfois brutales.

"Nous sommes tous des féministes" suivi de "Le danger de l’histoire unique", Editions Gallimard, 80 pages, 2€

Il s’agit ici d’un texte court tiré d’une conférence donnée à Londres en 2012 par l’autrice au TEDxEuston, un colloque annuel consacré à l’Afrique. Dans ce discours, l’écrivaine nous invite à remettre en question l’idée qu’une femme doit être dépendante d’un homme pour être épanouie ou pour construire son identité.

Sans apporter un point de vue innovant sur la question du féminisme, elle rend accessibles des concepts parfois complexes en partant de sa propre expérience. "Une conversation sur la question du genre n’est jamais facile. Cela gêne ou agace les gens. Hommes et femmes sont tout aussi hostiles au sujet, quand ils ne s’empressent pas de récuser les problèmes de discrimination sexiste. Parce que la remise en cause d’un statu quo n’est jamais chose aisée".

Ce texte est suivi d’un autre discours également donné dans le cadre d’un TED talks. Dans celui-ci, elle revient sur ce qu’elle appelle le danger de l’histoire unique et comment une vision trop stéréotypée sur une thématique donnée peut nous priver d’une forme de capacité de jugement critique.

Au fil des pages, elle nous rappelle combien il est important de questionner l’avis qu’on se fait sur un sujet donné et nous invite à élargir nos horizons. Ces deux conférences comptent parmi les TED talks les plus vus sur internet.

Si vous n’avez pas l’occasion de lire ces discours, n’hésitez pas à visionner ces vidéos. Frissons et inspiration garantis !

"Chère Ijeawele, ou manifeste pour une éducation féministe", Editions Gallimard, 84 pages, 8,50€

Chimamanda Ngozi Adichie est une raconteuse d’histoires. Elle aime partir de son propre vécu pour accompagner ses lecteurs dans son univers et les inviter à déconstruire les idées reçues. Chère Ijeawele, ou manifeste pour une éducation féministe est une réponse à la sollicitation d’une amie qui souhaitait savoir comment élever sa fille selon les règles de l’art du féminisme.


►►► A lire : Rentrée littéraire : 10 livres féministes à ne pas manquer


Convaincue "de l’urgence morale qu’il y a à nous atteler à imaginer ensemble une éducation différente pour nos enfants, et tenter de créer un monde plus juste à l’égard des hommes et des femmes", Chimamanda Ngozi Adichie propose une série de conseils destinés à construire une autre forme d’éducation. Face au constat que nos sociétés sont trop souvent attachées à des traditions qui enferment les filles et les garçons dans des cases spécifiques, l’autrice nous offre un magnifique texte sous la forme d’une lettre intime et authentique. Son ambition est de montrer que les rôles de genre n’ont absolument aucun sens.

À travers les conseils donnés dans ce manifeste, l’écrivaine marque la volonté de dépasser une forme de diktat poussant les filles à n’être que des femmes "bonnes à marier", dociles et serviables. Elle questionne des événements du quotidien pour amener le lecteur à interroger ses choix dans l’éducation des enfants. Ce livre s’adresse aux parents, oncles, tantes, amis, aux frères, aux garçons, à tous, pour repenser l’éducation et à encourager les filles à viser une forme d’émancipation.

Un livre à s’offrir et/ou à offrir pour faire de nos filles des personnes fortes, ambitieuses, qui disent ce qu’elles pensent et osent se mettre sur le devant de la scène.

Autrice de plusieurs romans à succès, Chimamanda Ngozi Adichie est un modèle de réussite pour beaucoup de femmes. Elle fait partie de ceux grâce à qui notre perception de la littérature évolue. Elle permet aussi de prendre conscience que d’autres modèles de réussites sont possibles. Elle nous rappelle subtilement que des femmes aux cheveux crépus et à la peau sombre peuvent elles aussi réussir là où on ne leur donne pas l’occasion de briller.


►►► Pour recevoir les informations des Grenades via notre newsletter, n’hésitez pas à vous inscrire ici


Que l’on soit féministe ou non, ces ouvrages sont des incontournables pour enrichir sa propre culture générale et comprendre les enjeux du féminisme dans des termes simples. Pour aller plus loin dans la découverte de cette autrice, vous pouvez bien évidemment lire son roman phare Americanah, qui l’a propulsée au rang de star et fait d’elle l’une des autrices les plus influentes de la planète.

Mélissa Diantete anime un compte Instagram qui promeut la diversité et la valorisation des femmes (@nzobadila). Vous pouvez y trouver ses partages lectures mettant en avant les autrices mais aussi les ouvrages portant sur les questions de représentation des personnes noires dans les sociétés occidentales.

Si vous souhaitez contacter l’équipe des Grenades, vous pouvez envoyer un mail à lesgrenades@rtbf.be

Les Grenades-RTBF est un projet soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui propose des contenus d’actualité sous un prisme genre et féministe. Le projet a pour ambition de donner plus de voix aux femmes, sous-représentées dans les médias.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK