Du metal à succès en Belgique, c’est possible? Réponse en 10 groupes

On dénombre des centaines de groupes de metal aux quatre coins de la Belgique, et ce, dans des dizaines de sous-genres. Bien que l’exposition médiatique de cette scène soit minime dans notre pays, elle n’en reste pas moins prolifique sur le plan international. Preuve en 10 groupes que des talents belges s’exportent et rencontrent un certain succès.

Sans conteste le groupe le plus emblématique pour la majorité des Belges amateurs de metal, Channel Zero a marqué les années 90. Actif dans les branches du groove et thrash metal, l’histoire de la bande est marquée par de nombreux succès nationaux, albums, et le décès de son batteur Phil Balleux en 2013. Channel Zero fêtera d’ailleurs ses 30 ans de carrière en octobre 2020.

Flairé et sollicité par les médias ainsi que le public depuis 2017, ce trio flamand se positionne désormais comme une référence que tous les amateurs de metal ont sur le bout de la langue. Il n’aura fallu que deux albums pour propulser Brutus sur la scène européenne et de l’autre côté de l’Atlantique. Une facilité d’écoute, accentuée par sa batteuse/chanteuse, très charismatique.

Survivant de la vague francophone des années 90, ils se décrivent comme le lien manquant entre Salvador Dali et The Stooges. Les Bruxellois de La Muerte ont débuté en 1984, avant d’arrêter 10 ans plus tard et de se reformer officiellement en 2014. Leur metal alternatif est emmené par Marc du Marais, issu de Marine, prémisse de Allez Allez.

Les Bruxellois de Arkangel font partie des pionniers du metalcore, un genre arrivé à la fin des années 90 et qui combine heavy metal et punk hardcore. Depuis quelques années leurs apparitions se font rares, mais le nom demeure très présent dans l'esprit de nombreux "vétérans" de cette scène bruxelloise.

Bourg-Léopold n’est plus uniquement le synonyme d’une base militaire, c’est désormais l’origine d’un groupe de thrash metal : Evil Invaders. Leur style musical s’apparente directement aux grands piliers tels que Slayer ou Iron Maiden. Bien qu’ils n’aient pas une importance similaire, Evil Invaders est parvenu à se faire une petite place régulière sur des tournées européennes.


►►► À lire aussi : Le heavy metal a 50 ans et encore tous ses cheveux


Ce nom peut sembler encore inconnu aux yeux de certains amateurs. Anciennement connu sous le nom de Steak Number Eight, STAKE a pris deux ans pour effectuer sa mue et sortir un album. A mi-chemin entre la scène metal et rock alternative (très présente chez nous), ces néerlandophones n’ont pas attendu un changement de nom pour faire leurs preuves à l’échelle européenne.

Le nom le plus mystique du metal made in Belgium. Décrit comme une expérience sonore et une performance artistique très prenante, ce groupe de Courtrai se place comme la référence metal de notre pays à l’international. Le statut qu’a acquis AmenRa depuis plusieurs années se traduit par 3 fois l’Ancienne Belgique complète en 2018, de nombreuses tournées américaines, ou encore le haut de l’affiche dans les festivals européens de metal.

Impossible de passer à côté de cette tendance du black metal ces dernières années. Wiegedood, nom mystique qui subjugue et parvient à convertir des novices de musique metal. Le succès de ce groupe de black metal atmosphérique se démontre par le nombre de dates et l’affluence grandissante dès qu’ils se produisent quelque part.

Créé en 1995 à Waregemme, en Région flamande, Aborted fait partie d’une niche du metal : le brutal death. Le groupe est un habitué des grandes tournées dans le monde entier, tout comme des changements de membres. Avec 10 albums au compteur, Sven de Caluwé, le chanteur connaît pas moins d’une vingtaine d’ex-collègues sur les 25 ans d’existence du groupe.

Enthroned fait partie d’une niche parfois occulte appelée black metal. Le succès ne leur est pas inconnu bien qu’ils ne fassent pas partie des franges les plus populaires de ce style musical. Ce groupe carolo dispose d’une plus grande communauté en Amérique ou dans certains pays d’Europe que chez nous. Pourtant cela ne les empêche pas d’être reconnus, légitimement, par les fans belges.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Vews
en direct

La Deux

Vews