Publifin: Nollet (Ecolo) et Marcourt (PS) au rapport devant le parlement wallon

La commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner la transparence et le fonctionnement de l'intercommunale liégeoise Publifin poursuit son travail de longue haleine.

Après Paul Furlan (PS) il y a quelques jours, les députés du parlement régional vont maintenant auditionner deux autres ténors, Jean-Marc Nollet (Ecolo) et Jean-Claude Marcourt (PS). Deux auditions à suivre en direct en cliquant ici.

C’est à la fin de la législature régionale précédente que l’intercommunale liégeoise va accélérer sa mutation, le changement de nom (de Tecteo à Publifin) n'étant que la partie visible de l'iceberg.

Jean-Marc Nollet était alors ministre wallon de l’Energie, un des secteurs d’activités de Publifin, alors que Jean-Claude Marcourt occupait de son côté le même cabinet qu’aujourd’hui, celui de l’Economie.

Lutte d'influence ?

A l’époque donc, entre 2013 et 2014, l’intercommunale - structure publique sous la tutelle de la région - va peu à peu être vidée de sa substance au profit de Nethys, filiale de droit privé qui, elle, échappe - fort opportunément - aux radars de contrôle régionaux.

Dans ce transfert figure la gestion des réseaux de gaz et d’électricité en province de Liège, une activité qui pourtant doit normalement rester publique...

Des amendements aux décrets électricité et gaz seront donc adoptés au parlement, parallèlement peut-être à de discrètes tractations en coulisses au sein du gouvernement, ce qui permettra à Publifin de réaliser ses plans et devenir la structure complexe et peu transparente qu’elle est aujourd'hui.

C’est notamment pour tenter de comprendre ces manœuvres ou éventuels jeux d'influence que Jean-Marc Nollet et Jean-Claude Marcourt sont attendus devant la commission d’enquête parlementaire.

@RudyHermans

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK