"La moitié du collège de Thuin travaille au cabinet de Paul Furlan": vrai ou faux?

La réalité sur les membres thudiniens du cabinet Furlan
La réalité sur les membres thudiniens du cabinet Furlan - © THIERRY ROGE - BELGA

Ce jeudi matin, revenant sur les explications du ministre Furlan au Parlement wallon, le leader MR de l'opposition, Pierre-Yves Jeholet, dénonçait sur nos antennes : "La moitié du collège de Thuin travaille au cabinet de Paul Furlan qui en est le bourgmestre empêché." Est-ce effectivement le cas ? Nous avons vérifié.

Le chef de groupe MR au parlement wallon s'est sans doute un peu emballé après les révélations de nos collègues du Vif. Ceux-ci relevaient que la compagne du ministre, elle-même mandataire provinciale et administratrice d'intercommunale, était employée au cabinet du ministre ainsi qu'à la ville de Thuin dont il est bourgmestre en titre.

Une présence thudinienne réelle, mais moins importante qu'affirmée

Dans les faits, cette personne était déjà employée de cabinet avant que Paul Furlan ne devienne ministre. On notera par ailleurs que deux membres du collège thudinien sont employés au cabinet: une secrétaire particulière et un chauffeur. Il apparaît aussi qu'un échevin et un conseiller communal ont également rempli, de façon ponctuelle, une mission d'expert pour le compte du ministre ou du gouvernement.

Enfin, pour être exhaustif, un conseiller communal de Thuin a aussi été conseiller au cabinet lors de la législature précédente. Une mission aujourd'hui terminée. Le ministre Furlan, interrogé sur ces questions, n'a pas souhaité accorder d'interview mais a toutefois confirmé et précisé ces informations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK