Le Scan: pourquoi l'envoi de colis peut coûter du simple au double ?

Pour envoyer un colis, avant, c’était facile : on allait à la poste. Mais ça, c’était avant…

Aujourd’hui, on peut aussi se rendre dans des épiceries, des supermarchés, des librairies, voire des fleuristes, bref chez quiconque s’est associé avec l’une des nombreuses sociétés expertes en livraisons. Autant dire qu’on a l’embarras du choix.

Et du prix.

Voyez ces deux tableaux :

Cela correspond aux tarifs pour l’envoi d’un colis de très exactement 560 grammes. Pour tout vous dire, ce colis renfermait de bonnes pralines que l’équipe du Scan comptait envoyer, depuis Bruxelles, à des amis carolos et à des amis lillois.

Pour bpost et DHL, il s'agit d'un envoi avec boîte, livrée à l'adresse du destinataire.

Pour UPS, il s'agit d'un envoi sans boîte, livrée à l'adresse du destinataire.

Pour PostNL et Mondial Relay, il s'agit d'un envoi sans boîte, livré dans un autre point relais.

On a voulu comprendre à comment chaque société calculait ces prix, mais comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo, la transparence n’est pas forcément de mise dans ce secteur…

Pourquoi ces 5 opérateurs-ci ?

Car ce sont tout simplement ceux que l’on a trouvés le plus rapidement et le plus facilement autour de notre rédaction. Le site www.pointpostal.be répertorie tous les points de service postal d’une commune donnée. Pour nos ballotins achetés à Schaerbeek, nous avions le choix entre 46 points bpost, 9 DPD, 7 PostNL, 7 Mondial Relay, 8 DHL, 7 UPS, 5 GLS et 2 TBC Post.

Si nos amis carolos ne sont pas satisfaits par les pralines et veulent nous les renvoyer, ils auront le choix entre 29 bpost, 5 PostNL, 5 UPS, 4 GLS, 3 DPD, 2 Mondial Relay, 2 DHL et 1 TBC Post.

Tant à Bruxelles qu’à Charleroi, le constat est le même : il y a bpost et il y a les autres. Mais pour commencer, petit point sur les antipodes de notre classement…

DHL, plus cher mais plus rapide ?

D’abord, DHL, le plus cher de nos opérateurs, "mais le plus rapide", nous assure Alexandre Katostaras.

Comme le décor le laisse entendre, Alexandre gère un magasin d’informatique, "son activité principale". Mais depuis plusieurs années, l’établissement sert aussi de point DHL. D’ailleurs, au moment de notre interview, deux employées de l’opérateur rouge et jaune arrivent et posent sur le comptoir la livraison quotidienne de colis. C’est avec son GSM qu’Alexandre scanne les paquets.

Alors Alexandre a-t-il raison ? DHL est-il bien le plus rapide ?

Pour les envois vers la Belgique en tout cas, la réponse est non : les 5 opérateurs que nous avons sondés promettent une livraison pour le lendemain.

En revanche, DHL a une particularité plutôt originale : "Je dois à chaque fois ouvrir les paquets pour vérifier le contenu, car certains envoient des choses illégales. C’est DHL qui nous oblige d’ouvrir le colis pour vérifier les contenus".

Pas certains de vouloir ouvrir notre ballotin avant envoi…

Mondial Relay, la fausse bonne idée ?

Vu que notre ballotin nous a déjà coûté quelques dizaines euros, pourquoi ne pas envisager l’option la plus économique ? Vous le voyez sur nos deux tableaux, il s’agit à chaque fois, et de loin, de Mondial Relay.

Sauf qu’en nous rendant dans une arrière-boutique où sont vendus bibelots, mangas, ordinateurs et jeux vidéo, nous découvrons une soixantaine de colis de tailles différentes. Et autant dire que la qualité de certains emballages laisse à désirer.

"On a un peu de tout, par exemple des boîtes à chaussures ou des boules comme ça…" La commerçante qui nous a ouvert les lieux sort d’un grand sac blanc des colis qui doivent partir le jour même avec Mondial Relay. "La qualité de l’emballage est parfois limite. Des fois, clairement, je prends mon papier collant et j’aide les clients, pour que leur colis arrive proprement."

Car contrairement à DHL ou bpost, Mondial Relay ne propose pas d’emballage. Et avec le prix minimal, la livraison ne se fera pas chez le destinataire, mais dans un autre point relais, où les colis seront entassés jusqu’au retrait.

Autant dire qu’avec cette option, notre bel emballage de pralines ne risque pas d’arriver intact…

bpost, le préféré des Belges ?

C’est en tout cas le plus facile à trouver. Le prix de l’envoi est ni le plus cher, ni le plus économique, mais à l’instar de DHL, bpost a au moins l’avantage de proposer des boîtes qui protégeront nos chocolats. Mais est-ce suffisant ?

En début d'année, Test Achat avait réalisé une étude auprès de quelque 2.100 Belges vivant sur tout le territoire. Deux informations aussi intéressantes que contradictoires en ressortaient  :

  1. Plus d’un Belge sur deux fait appel à bpost pour envoyer un colis, 53% exactement, loin devant le deuxième (PostNL, 17%) ;
  2. Mais l’opérateur récolte le plus mauvais score de satisfaction, avec 73 sur 100 (contre 79 pour le premier, PostNL).

Qu’en conclure ? Que les clients préfèrent aller au plus près, quitte à être déçus.

Autre enseignement : cette petite étude comparative a creusé les estomacs.

L’équipe du Scan a gardé les pralines pour elle :)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK