Syrie: consultations lundi à l'ONU sur trois villes assiégées, dont Madaya

Des Libanais sunnites apportent leur soutien le 8 janvier 2016 sur la frontière syro-libanaise à la population de Madaya, assiégée par l'armée syrienne.
Des Libanais sunnites apportent leur soutien le 8 janvier 2016 sur la frontière syro-libanaise à la population de Madaya, assiégée par l'armée syrienne. - © Tous droits réservés

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit évoquer lundi la situation dans les trois villes syriennes assiégées de Madaya, Foua et Kafraya que les organisations humanitaires cherchent à secourir, selon des diplomates.

Ce dossier fera l'objet de consultations à huis clos lundi après-midi entre les 15 membres du Conseil mais aucune décision n'est attendue.

La réunion a été demandée par l'Espagne et la Nouvelle-Zélande.

L'aide humanitaire ne devrait pas arriver avant dimanche

L'ONU et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) doivent faire parvenir de l'aide aux 42 000 habitants de la ville rebelle de Madaya, près de Damas, au bord de la famine. Madaya est assiégée depuis six mois par l'armée syrienne.

Les 20 000 habitants des deux localités chiites de Foua et Kafraya (nord-ouest), encerclées par les rebelles, devraient eux aussi recevoir des secours.

L'acheminement de l'aide ne devrait pas commencer avant dimanche en "raison de la complexité" de l'opération, a indiqué le CICR.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK