"Stoppez #SyriaCrisis", l'appel urgent des ONG sur les réseaux sociaux

Près de six ans après le début de la crise syrienne, les ONG et les agences des Nations Unies lancent un énième appel au monde afin de réclamer la fin de ce conflit qui a déjà fait plus de 250 000 victimes et un million de blessés. 

Au cri de "Arrêtez la violence. Stoppez #SyriaCrisis", Save the Children, le HCR et Unicef, entre autres, espèrent faire passer ce message resté sans suite depuis cinq ans déjà.

Concrètement, ce qui est demandé via les réseaux sociaux peut se résumer à quatre points essentiels:

  • un accès sans restriction et durable pour que les organismes humanitaires puissent apporter des secours immédiats à tous ceux qui en ont besoin en Syrie
  • des pauses humanitaires et des cessez-le-feu sans conditions et surveillés pour acheminer la nourriture et les autres aides urgentes aux civils, organiser des campagnes de vaccination et autres campagnes sanitaires, et permettre aux enfants de retourner à l’école
  • l’arrêt des attaques sur les infrastructures civiles, pour que les écoles, les hôpitaux et l’approvisionnement en eau soient protégés
  • la liberté de mouvement pour tous les civils et la levée immédiate des sièges par toutes les parties.

Rien qu’en Syrie, la survie de 13,5 millions de personnes dépend de l’aide humanitaire. Parmi ceux-ci, pas moins de six millions d’enfants.

Aujourd’hui, plus de 4,3 millions de Syriens ont fui leur pays et 6,6 millions sont déplacés à l’intérieur des frontières.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK