Tiques: quelles sont les zones les plus à risques en Belgique ?

Les parents sont souvent inquiets quand leurs enfants partent en camps: ont-ils été mordus par des tiques ?
Les parents sont souvent inquiets quand leurs enfants partent en camps: ont-ils été mordus par des tiques ? - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Un clic pour une morsure de tique. C'est ce que vous propose l'Institut scientifique de santé publique. Il veut réaliser une carte des zones les plus à risques en Belgique. Le site s'intitule "Tiquesnet.be".

Mais quel est l'intérêt d'une cartographie ? De prévenir au mieux les risques liés aux morsures. Parce que ces espèces d'araignées peuvent porter la bactérie responsable de la maladie de Lyme, une maladie infectieuse. Et si les tiques mordent une personne et s'y accrochent, elles peuvent lui transmettre la maladie.

Les morsures de tiques, c'est connu, si vous êtes parents, c'est l'un de vos stress quand votre enfant part en camps dans des zones boisées, avec des herbes hautes. A son retour, il faut vérifier que tout va bien.

L'idée, c'est d'objectiver certaines données.

Premier élément objectif : 10% des tiques seulement sont infectées. Après la morsure, le risque de développer la maladie se situe entre 1 et 2%. Le mieux à faire, c'est de vous rendre chez votre médecin en cas de doute.

L'Institut de santé publique veut améliorer ses statistiques et mieux comprendre la maladie pour mieux la prévenir et la soigner. Car des zones d'ombres subsistent. D'où l'idée de ce site qui invite les personnes mordues à se signaler.

Une cartographie s'y trouve déjà : le nord du pays est particulièrement concerné, de même que la province de Luxembourg.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK