Revue de presse : Une rentrée des classes sous code jaune

Ce matin, il est question des écoles et du retour des élèves en classe en une de plusieurs journaux.

5 images
Une du journal l’Avenir. © Gopress
Article de La Capitale. © Gopress
Une du quotidien flamand De Morgen. © Gopress
Article du Soir. © Gopress

La rentrée, c’est dans deux semaines. Et le journal l’Avenir se pose cette question en une ce matin : " rentrée scolaire, comment résorber les retards ? " Les élèves vont reprendre le chemin de l’école après, pour certains, six mois d’absence dû à la crise sanitaire. Des enseignants estiment que 25% d’entre eux ont décroché, au moins partiellement, poursuit le quotidien.

 

Un décrochage qui inquiète tout comme les mesures sanitaires qu’il faudra respecter dès le 1er septembre. Le Soir fait d’ailleurs le point sur ces mesures et rappelle que la rentrée se fera sous code jaune. Et en secondaire, ce sera le masque pour tout le monde, titre le journal, pour les élèves mais aussi pour les professeurs. Des professeurs qui veulent des pauses masques, écrit La Capitale du groupe Sudpresse.

 

Le journal précise en une que la réouverture des classes est la grande priorité alors que d’autres secteurs devront attendre.

"Les stades et concerts sont sacrifiés pour la rentrée scolaire", titre le journal.

 

Cette une fait référence à une interview accordée par le président du Celeval, le groupe d’experts qui évaluent les mesures prises, et qui estime de fait que le retour des élèves en classe est la priorité du moment. Elèves et professeurs, tous sont inquiets du retour à l’école, conclut La Capitale.

 

Elèves, professeurs… Et les directeurs dans tout ça ? De Morgen s’y intéresse. Le quotidien titre en une qu’il faut donner plus de ressources au directeur des écoles primaire car ce sont eux qui doivent mettre en œuvre toutes les mesures sanitaires. C’est ce que pense la directrice générale de l’enseignement catholique de Flandre. Elle est interviewée par le journal flamand ce matin.

Ce matin, il y a aussi un visage en une des journaux

Le visage d’Egbert Lachaert est en une du Soir, de La Libre, de L’Echo, de l’Avenir et du Standaard. Le président de l’Open VLD entre en piste pour tenter de former un gouvernement fédéral.

 

Lachaert, l’homme de la dernière chance, pour le journal l’Avenir.

 

Seul, Il prend le relais après Bart de Wever et Paul Magnette. Logique puisqu’il n’est pas étranger à l’échec de la mission de ses prédécesseurs. Il est " Lachaert de la dernière chance " pour la DH qui se permet un petit jeu de mots ce matin avec le nom de l’intéressé. Même titre pour les journaux du groupe Sudpresse, sans jeu de mots cette fois-ci. " Egbert Lachaert, la toute dernière carte du Roi ".

Egbert Lachaert a dix jours pour tenter d’obtenir un résultat. Alors que va-t-il faire ? L’arc-en-ciel ? " Relancer la N-VA ? ", se demande le Soir en une.

 

Pour L’Echo, le choix du Roi ne ferme aucune porte. Officiellement, sa mission est très générale. Egbert Lachaert devra " prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement qui s’appuie sur une large majorité au Parlement ".

Traduction : la situation est critique et le chef des libéraux flamands doit envisager toutes les pistes de coalition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK