Revue de presse : Un nouveau gouvernement, mais aussi une nouvelle princesse

À la Une, la presse passe en revue le nouveau gouvernement !

7 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Un gouvernement riche en surprises

Et en premier, la presse souligne la diversité de cette équipe.

Diversité de genre : jamais, constate le Standaard, jamais un gouvernement n’a compté autant de femmes : égalité, 10/10.

Mais le Kern, lui reste un club d’homme, ajoute le quotidien.

La Gazet Van Antwerpen résume l’équipe en 3 adjectifs :

  • Jeune : âge moyen 44 ans
  • Féminin
  • Divers

Tellement divers que le Nieuwsblad s’est essayé à la création d’un mot.

"Vivaldivers" sans doute qu’on perd beaucoup à la traduction, mais on a compris l’idée. La diversité est représentée au sein de cette équipe Vivaldi.

Avec cette parité femme/homme et avec aussi 3 membres de l’exécutif qui ont une histoire familiale liée à la migration.

La Libre résume tout cela d’un titre : ce gouvernement compte des surprises.

  • Petra de Sutter, pour Groen, elle n’était pas vraiment attendue, on va y venir.
  • Annelies Verlinden pour le CD&V, elle est vraiment inconnue du grand public francophone et elle devient ministre de l’intérieur tout de même.
  • Ludivine Dedonder pour le PS qui elle doit être vraiment inconnue du grand public néerlandophone pour la défense.

Et puis dans la famille Michel. Après le père et le fils, voici le frère, Mathieu, secrétaire d’Etat à la digitalisation.

C’est vrai que ça en fait des surprises…

Un gouvernement déjà riche en… bourdes

Le titre complet de la Libre :

Des surprises et… Une bourde.

Ça, elle a fait du bruit cette bourde.

Dans le grand jeu de chaise musical de la mise en place de Vivaldi, Georges-Louis Bouchez comptait recaser Denis Ducarme au sein du gouvernement Wallon. A la place de l’actuel Ministre Valérie De Bue, ça coince, parce que le gouvernement Wallon est obligé de respecter un équilibre entre homme et femme.

Le château de cartes s’écroule et titre l’Echo :

C’est maintenant le MR qui est en feu.

Certains cadors du parti fustigent l’inélégance de leur président. La grosse boulette, disons, et la double humiliation qu’il inflige à deux personnalités de son parti. Ça va très loin, pour lui. A la Libre, un observateur libéral déclare que Georges-Louis Bouchez ne peut plus rester à la présidence.

7 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

La population belge en manque de confiance

Le Soir lui, revenons au gouvernement de Croo et aux Belges.

Le Soir prévient : la Vivaldi n’a pas la confiance des Belges, c’est le résultat d’un sondage qui fixe à 38% la confiance de la population.

Quand le Premier ministre déclarait, il faut rétablir cette confiance, il n’avait pas tort !

Un tout nouveau gouvernement qui devra donc gagner la confiance de la population.

La Belgique a une nouvelle princesse

Un nouveau gouvernement et une nouvelle princesse !

Non, vous n’avez pas manqué une naissance.

C’est Delphine Boël qui a obtenu ce droit de porter le titre de princesse de Belgique. Ça ne change pas grand-chose.

Enfin, si, la Libre qui reprend cette info RTBF, la Libre l’explique il va falloir adapter les cartes de visite.

Puisque le nom de famille de Delphine devient désormais

Delphine de Saxe Cobourg Gotha.

Autre demande reconnue par la cour d’appel de Bruxelles, être traité sur le même pied que ses frères et sœurs.

L’intéressée n’a pas encore réagi. Elle a promis de s’exprimer lundi prochain.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK