Revue de presse : "un beau bulletin pour Alexander De Croo et son équipe"

Tous les journaux reviennent sur la conférence de presse du gouvernement hier après-midi. Quels sont les commentaires ?

4 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Une conférence de presse très suivie, tout le monde attendait de voir ce que ça allait donner cette première communication du tout nouveau gouvernement fédéral, entouré des entités fédérées.

D’ailleurs, le quotidien le Soir disait hier qu’il ne fallait pas se louper, qu’on n’a pas vraiment deux fois l’occasion de faire bonne impression et d’être impactant.

Le verdict de la presse

Et bien c’est plutôt un beau bulletin pour Alexander De Croo et son équipe. Peut-être pas encore la grande dis, ni même la distinction. Mais en tout cas une satisfaction.

 

Le Soir estime que l’effet "nouveauté" a fonctionné.

Plus courts, un chouïa plus clair, plus organisé, plus collectif. Les Belges sont fatigués du Covid, alors un nouveau porteur de message, ça réveille l’attention, ça refait réfléchir, ça redonne un petit coup de kick aux consignes à suivre.

 

"Le gouvernement a enfin trouvé la ligne juste" de Morgen.

 

"L’équipe De Croo a montré la clarté et la détermination que l’on peut attendre d’un gouvernement de pleins pouvoirs en temps de crise. Rien de plus, mais certainement rien de moins " De Tijd.

Au moins, il y a de la clarté dit Het Laatste Nieuws, avec ce chiffre 4, martelé pendant toute la conférence de presse.

Pour la première fois en 6 mois de crise, les règles semblent claires pour tout le monde.

"Plus de clarté. Un ton plus juste. Plus d’autorité. Le Premier ministre Alexander De Croo et le vice premier Frank Vandenbroucke n’ont pas loupé leurs débuts comme gestionnaires de crise." Het Nieuwsblad qui ajoute que "même les experts sont contents" !

 

En responsabilisant son peuple sans lui faire peur ni amoindrir l’enjeu, en jouant franc-jeu d’entrée, nos nouvelles autorités auraient pu plus mal démarrer une route qui sera forcément compliquée. 

La Dernière Heure

 

Il y avait un vrai capitaine à bord en la personne de Frank Vandenbroucke

L’Echo.

S’il y a bien quelque chose qu’on ne pourra pas reprocher au tout frais gouvernement d’Alexander De Croo, c’est son manque de réactivité.

Sudpresse

Alexander De Croo et son nouveau style de communication

Le Premier ministre s’est en partie effacé devant son ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, pour présenter les mesures qui vont faire mal aux Belges souligne encore Sudpresse.

On n’imagine pas que Sophie Wilmès ait pu faire la même chose avec Maggie De Block, quand celle-ci était aux affaires.

L’Echo aussi souligne le saisissant contraste "avec la dernière communication du gouvernement Wilmès. Il y a quelques jours encore, le contenu du message était à l’assouplissement, la forme était erratique et la ministre de la Santé (Maggie De Block) était, depuis longtemps, totalement absente".

De Croo a tiré hier un trait sur des semaines de communication hésitante et confuse

Het Nieuwsblad

La presse souligne aussi les grands efforts de pédagogie déployés par le ministre de la Santé Franck Vandenbroucke.

Que du positif alors dans la presse ?

Presque. Pour Le Soir, il en faudra plus pour convaincre, pour récupérer ceux qu’on a perdus en route.

Les quotidiens rappellent que " les défis les plus difficiles restent à venir. Un pas dans le bon sens a été franchi. Mais, in fine, la victoire contre le virus dépend aussi de chacun de nous".

Cette responsabilité qui est désormais entre les mains des citoyens, elle est largement soulignée ce matin dans la presse.

Parce qu’on peut imposer toutes les règles que l’on veut, si la population ne les suit pas, elles resteront inutiles.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK