Revue de presse : Les soldes en août, la fausse bonne idée ?

La revue de presse de Benjamin Verpoorten : ça y est, nous sommes le premier juillet, les vacances débutent aujourd’hui et normalement les soldes aussi, mais pas cette année, une mesure Covid prise pour aider les commerçants dont l’efficacité fait débat.

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Le Belge risque d’aller faire ses courses ailleurs

Eh oui ! Et qui dit 1er juillet dit début des soldes, ah non pas cette année…

Pour s’habiller à moindre coût, il faudra attendre le mois d’août, c’est ce qu’avait décidé la chambre.

Comme le rappelle le Soir, ce report devait permettre aux commerçants de se refaire une santé avant les soldes.

Profiter du mois de juillet pour vendre normalement, sans rabais, bonne idée ?

Plutôt fausse bonne idée selon Pietro Zidda professeur de marketing à l’Unamur. Fausse bonne idée parce que le Belge risque d’aller faire ses courses ailleurs. Chez nos voisins, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne au Luxembourg.

Là-bas, les soldes vont se dérouler en juillet comme chaque année. L’e-commerce aussi va maintenir son festival de promo en juillet.

Du coup le Belge serait tenté d’aller voir ailleurs, lui qui en ce moment tire un peu la langue, ça lui aurait fait du bien au Belge d’acheter à prix cassé.

C’est en tout cas l’avis de Comeos.

La fédération du commerce pense ici aux nombreux Belges qui se sont retrouvés au chômage économique et qui doivent faire face à des restrictions de dépenses.

 

Comment s’adapte le secteur ?

Il lance les summer Deals !

Ça a la couleur des soldes, le goût des soldes, mais ce ne sont pas des soldes. L’idée est simplement de regrouper toutes les promotions proposées par les magasins derrière ce slogan.

Car oui, en juillet, les magasins vont tout de même pratiquer quelques réductions.

Selon le journal le Soir, les ventes couplées auront du succès.

4 commerçants sur 10 seraient tentés de proposer des réductions à l’achat de plusieurs articles.

Mais le syndicat neutre pour indépendant tire la sonnette d’alarme : ces ventes couplées risquent de faire mal aux petits commerçants, ceux qui n’ont pas les reins assez solides que pour proposer ces réductions en plus des soldes.

 

Des vacances un peu particulières

Et si on partait aux États-Unis, voir la statue de la liberté ?

Impossible… En effet les vacances vont être assez particulières.

Nous ne serons autorisés à voyager qu’en Europe et dans quelques pays extra-européens, 14 pour être précis. C’est ce qu’a décidé l’Union Européenne.

Voilà ce qu’on appelle une réouverture timide constate la Libre.

Mais bon, on y voit déjà un peu plus clair. Quoique pour Sud presse la situation reste floue. Floue car si l’Europe a dressé une liste de 14 pays sûrs, chaque état européen doit maintenant se positionner.

Décider s’ils s’ouvrent à tous les pays de la liste ou seulement une partie et puis reste plusieurs inconnues.

Comment se rendre à l’étranger ? L’avion ? Le bateau ?

Visiblement, d’après Sud presse, les tour-opérateurs ont des difficultés à mettre des liaisons en place. Et puis autre souci, dans certains pays, les hôtels n’ont pas toujours rouvert, les places sont donc limitées !

Résultat, c’est peut-être l’occasion de rester en Belgique et découvrir ce que le pays a à nous offrir.

 

 

Réécouter la revue de presse de Benjamin Verpoorten !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK