Revue de presse : Le vert s’impose en France

La revue de presse de Benjamin Verpoorten : ce matin, une couleur est en une de plusieurs journaux… Cette couleur, c’est le vert !

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Une victoire éclatante pour les verts

Et oui le vert… Le vert qui s’impose en France !

La plupart des quotidiens belges et français tirent tous le même constat.

Nous avons assisté à une vague verte hier lors du second tour des municipales. C’est un événement qui fera date constate le Figaro qui évoque une déferlante écologiste. Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Besançon, Poitiers. Le vert s’est imposé dans toutes ces grandes villes. Une victoire éclatante qui va au-delà des attentes du parti explique Libération. 

 

Et les verts sont dans tous les bons coups !

Quand ils ne gagnent pas, Ils participent à la victoire des socialistes, comme à Paris. C’est la socialiste Anne Hidalgo qui est réélue, mais pour le quotidien français, c’est grâce à sa politique écologiste et surtout son alliance avec les verts.

Et cette alliance verts/rouges, on la retrouve aussi à Marseille… Bref pour Libération comme pour le Figaro, cela signifie une chose, la gauche française ressuscite grâce aux verts !

L’autre grand vainqueur de cette élection, ce n’est pas un parti… Mais un homme !

Edouard Philippe sort renforcé nous dit le Figaro, relégitimisé poursuit Libération. Le Premier ministre français a remporté la mairie du Havre.

Et pour le journal le Soir, cette victoire n’est pas une surprise. Edouard Philippe a marqué des points durant la crise du Covid. L’homme a travaillé sérieusement ! Pour le quotidien, c’est ça que veut l’électeur :

de l’efficacité, du sérieux. Voilà pourquoi Edouard Philippe a un regain de popularité. Voilà pourquoi Sophie Wilmes chez nous, est la personnalité politique préférée des Wallons et Bruxellois analyse le Soir.

Voilà qui pourrait aussi expliquer la déroute de Donald Trump aux Etats-Unis. Les belles paroles ne suffisent plus, il faut des résultats.

Des vacances différentes

Dans deux jours, nous y sommes, mais ces vacances seront un peu différentes des autres années. Déjà, il ne sera pas possible d’aller partout. Selon Sud presse, nous pouvons déjà oublier les États-Unis…

L’accès ne sera pas interdit, mais le pays risque d’être classé comme infréquentable dit le quotidien qui a interrogé l’infectiologue Yves van Laethem.

Alors pourquoi ne pas se rendre aux USA ?

Parce que le virus y est toujours bien présent, les nouvelles infections continuent de battre des records. Autre pays qui devrait être infréquentables : la Russie, la Turquie, Israël ou encore l’Arabie saoudite

L’occasion de passer ces vacances en Belgique

Et pourquoi pas à la mer ! Mais attention, pas n’importe comment

La DH ce matin nous propose un mode d’emploi.

Chaque plage aura ses propres règles. Certaines vont par exemple limiter le nombre de personne par mètre carré, d’autres vont interdire le cuistax ou le vélo. Ostende va même plus loin, s’il y a du monde, il faudra réserver son passage. Alors pour savoir ce que vous pourrez faire et ou vous pourrez le faire.

Un site internet : dekust.be.

C’est là que vous retrouverez l’ensemble des règles nous dit la DH, une carte interactive avec un code couleur : le vert pour fréquentation autorisée, l’orange pour avertir de certaines règles et puis le rouge, sans surprise pour dire que l’accès est interdit

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK