Revue de presse : "Le Coronavirus contamine la formation du gouvernement"

A la Une, le Covid s’invite en politique avec de quoi faire pousser un gros très gros soupir de découragement à la presse.

Le coronavirus n’épargne personne

"Et maintenant ça !" Titre le Nieuwsblad qui explique que la formation du gouvernement est à l’arrêt maintenant que le préformateur Egbert Lachaert a été testé positif au coronavirus.

Le Coronavirus contamine la formation du gouvernement dit le Belang Van Limburg. Difficile, avec un préformateur en quarantaine d’observer la deadline du 17 septembre !

Vivaldi va devoir basculer en vidéo dit le Standaard, qui en rigole un peu en imaginant Monsieur Lachaert de retour à la maison :

Alors, c’est le 16, rue de la Loi, demande Madame ? Non, c’est le Covid19, répond Monsieur…

Plus sérieux, l’Avenir précise que Lachaert positif signifie aussi que ce sont le Roi et les autres négociateurs qui ont dû être testés. Conner Rousseau, l’autre préformateur fédéral veut que les négociations reprennent avec les personnes négatives au test.

Ce n’est pas la seule personnalité à être testé positif, Christian Rousseau, le directeur du Tour de France aussi est atteint de Covid !

Tout comme, en foot, Kyllian Mbappé, l’attaquant vedette des Bleus. Tout cela fait dire à l’Avenir qu’il s’agit d’une sérieuse piqûre de rappel.

A force d’entendre des statistiques, certains en avaient peut-être oublié la réalité de ce virus.

S’accrocher au positif

Au moins, constate le Soir, il y a, avec tout cela, une sorte de banalisation venue d’en haut. "Je me sens mal ? Je me fais tester."

Si c’est positif : " je reste en quarantaine et je m’organise pour que les projets autour de moi s’adaptent."

Tout prendra un peu plus de temps ? C’est comme cela. C’est juste normal et ce n’est pas grave.

Ce qu’il faut surtout, dit le Soir, c’est éviter la paralysie. Cette non-vie à laquelle la peur du virus pourrait nous condamner.

Le virus est là ? OK, à tous les étages, montrons de la prudence.

Du Roi au préformateur en passant par les voyageurs de retour de telle ou telle zone.

Et puis, en édito, encore, la Libre l’écrit : "restons optimistes", repoussons un instant les nuages.

Accrochons-nous à l’enthousiasmant. Pour la première dans l’Histoire de l’Humanité nous sommes en passe de freiner une pandémie avec un vaccin. Le tout, dans l’urgence et grâce à la volonté infaillible des chercheurs. C’est un progrès et il est remarquable !

Où en est le dossier des tests rapides ?

Il est toujours en Une. Un autotest rapide, fiable et autorisé ?

C’est le dossier ouvert ce matin par l’Avenir.

3 sociétés wallonnes collaborent pour développer ce test. Nouveauté par rapport aux dizaines de modèle qui existent déjà ?

Le test wallon réagit par rapport à 2 marqueurs précis du Corona. Il est dit l’un de ces concepteurs en quelque sorte plus sensible.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK