Revue de presse : Joe Biden, jour 1 et pas une seule minute à perdre

Pour ce dernier jour de la présidence Trump, en une de vos journaux, c’est Joe Biden qui a droit aux Unes.

Joe Biden face à de nombreux défis

Let’s Joe !

Titre joliment trouvé par Libération, pour signifier que les États-Unis changent aujourd’hui de président.

Biden, nouveau président, pour une autre Amérique.

C’est la Libre qui le note et qui pour évaluer les défis qui s’ouvrent là-bas hésite entre deux comparaisons : la grande dépression ou la seconde guerre mondiale.

Vos journaux passent rapidement sur l’attitude de Donald Trump.

Boudeur, il n’assistera pas à la cérémonie du jour. Cela ne serait que ridicule si Trump n’avait pas entraîné dans son illusion la plus grande partie de ses électeurs.

Covid, immigration et démocratie au menu

Quoi qu’il en soit, Joe Biden, une fois aux commandes n’aura pas un seul jour à perdre, insiste le Soir, pour relever ses premiers défis.

Contexte ultra-sombre, pays déchiré, qui vit dans la peur de voir les extrémistes de l’intérieur mener des assauts contre les institutions et un pays qui ne cesse aussi de compter ses morts.

A ce jour, le Covid a tué 400.000 citoyens américains.

Restaurer la démocratie avec cette donne de départ ne sera pas simple, constate le Soir. D’autant que, ce président doit rassembler les Américains, réunir ses états.

Le Standaard le note l’un de ses premiers actes visera à donner une perspective aux 10 millions d’immigrants. La perspective d’une pleine citoyenneté, une telle réforme, radicale, risque bien d’être impopulaire auprès des républicains.

Ralentissement de la vaccination en Belgique

A la Une, chez nous, la vaccination a été suspendue dans les hôpitaux.

En cause : un problème de livraison de vaccin chez Pfizer/BioNTech, explique le Morgen.

L’entreprise ne peut garantir les livraisons pour les 2 à 3 prochaines semaines. Et les vaccins encore disponibles chez nous doivent être alors réservés pour assurer les deuxièmes injections, précise la presse.

Qui ne cache pas, évidemment, la déception à voir dans le Nieuwsblad, la colère des soignants et du personnel hospitalier.

Toute la question, c’est bien sûr de savoir combien de temps, quel délai ce retard va engendrer.

L’espoir de l’Horeca

A la Une aussi, le Laatste Nieuws évoque l’Horeca. Il espère pouvoir reprendre ses activités le 1er mars. Et pour que cela soit possible, le secteur est prêt à montrer patte blanche. Pourquoi pas une réouverture par phase, propose l’Horeca flamand.

D’abord, en n’ouvrant par exemple que pour des groupes bien précis, par exemple ; les familles qui de toute façon mangent ensemble à domicile. Mais, cet article du Laatste Nieuws relaye essentiellement l’avis du secteur, pas une quelconque décision des autorités.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK