Revue de presse : J-2 pour la dernière rentrée en septembre, l’année prochaine ce sera en août

C’est parti pour la dernière rentrée de septembre !

Dernière rentrée en septembre

Et oui, dernière rentrée scolaire en septembre.

Puisque l’année prochaine, la réforme des rythmes scolaires devra entrer en vigueur. Il n’y aura pas de recul, écrit le Soir. La ministre francophone de l’Education le confirme ce matin au quotidien.

"C’est la dernière fois que les élèves rentrent à l’école en septembre. L’année prochaine ce sera le 29 août." Et il y aura donc deux semaines de pause à la Toussaint 2022.

Ceci dit, avec un retour à l’école sur fond de Covid, cette rentrée-ci sera déjà assez particulière. Sudpresse en fait l’un de ces titres de Une.

Pour la première fois, les mesures seront différentes entre Wallonie et Bruxelles.

Bruxelles, où la situation reste préoccupante, avec, écrit le quotidien, "un taux d’incidence du virus 2 à 3 fois plus élevé" qu’en Wallonie. Et surtout des taux de vaccination moins favorable dans la capitale.

 

Une rentrée, bientôt sans prof ?

Côté néerlandophone, la presse n’évoque pas le changement de rythme scolaire, mais le Standaard se penche sur la pénurie de profs et particulièrement en mathématiques.

Pour certaines années du secondaire, seuls 16% des enseignants de math ont encore le diplôme requis, c’est-à-dire une maîtrise en math, en physique ou en ingénierie.

Faute de trouver le prof manquant, certaines écoles doivent donc demander aux enseignants de bio ou de géo d’assurer les cours.

Du côté des études, justement, le Nieuwsblad note l’augmentation du nombre d’inscription aux cours d’infirmerie. Presque 50% d’augmentation à Gand, un bon tiers à Bruxelles.

Et cela concerne plus largement toutes les disciplines médicales explique le quotidien.

Comme si le covid avait permis de mieux comprendre ce que représentaient exactement ces professions et que la crise sanitaire avait en quelque sorte revalorisé ces fonctions aux yeux des étudiants.

96% de non-vacciné en soins intensifs à l’hôpital

Justement, au sujet du Covid, la presse évoque encore ce matin la situation des soins intensifs et particulièrement en Une du Laatste Nieuws, le fait que parmi les patients en soins intensifs, aucun ne soit vacciné.

Dans le cœur de l’article, la proportion citée est de 96% de personnes non-vaccinées en soins intensifs à l’hôpital.

Le Soir sur le même thème tente de débroussailler quelque peu.

Semaine dernière, certains ont évoqué un tiers de patients covid vaccinés qui se retrouveraient à l’hôpital. C’est faux, écrit le Soir ou plus exactement dit, oui, des citoyens vaccinés se seront retrouvés hospitalisés mais la plupart d'entre eux, ils se sont rendus à l’hôpital pour une tout autre raison que le covid, par exemple, un pied cassé.

Retour au Laatste Nieuws qui lui rappelle surtout la différence entre la Région Bruxelloise : 64% d’adultes complètement vaccinés, contre, 89% en Flandre.

Bouchons prévus dans les dossiers de la rentrée politique

Enfin, c’est aussi bientôt la rentrée politique et en tout cas, la Libre en fait déjà sa Une pour évoquer la rentrée de la Vivaldi, la majorité fédérale.

Ce sera sous haute tension, prévient le quotidien qui liste les 10 principaux dossiers qui vont animer la vie du gouvernement. Bien sûr, la crise sanitaire et la tempête covid sont en tête des priorités.

Mais l’emploi, la réforme fiscale, les pensions ou le nucléaire seront autant de questions qu’il faudra régler. En France, aussi, on évoque la rentrée et la politique.

Pour Libération, c’est même le grand embouteillage.

Parce qu’il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de monde qui voudrait faire sa rentrée.

Que ce soit à gauche ou à droite de l’éventail politique, ça se presse et ça se bouscule même pour se déclarer candidat à la prochaine élection, la fameuse présidentielle qui doit se tenir en avril 2022.

Pour le Figaro, la droite cherche un chemin pour l’élection présidentielle. Première étape, une grande consultation des électeurs pas pour départager un candidat, il y en a 5, mais une consultation pour déterminer comment choisir ce candidat. Soit via une primaire, soit via une autre manière de faire.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK