Revue de presse : des mesures sévères en Flandre, mais seulement à partir de vendredi

Les titres de la presse disent toute la gravité de la situation sanitaire belge.

8 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Le pic de mars est dépassé, c’est la Une du Soir qui le constate.

Avec 689 admissions ce mardi, le record, sombre record de mars dernier est battu.

Constat, alors, de Sudpresse : la Belgique est le pire élève de l’Europe. Le pays le plus contaminé du continent, suivant le classement du Centre Européen de Prévention et de contrôle des maladies. En somme la maison brûle, et alors ? Que fait-on ? On appelle les pompiers ?

En fait non et le Standaard le regrette en titre.

La maison est en feu, mais les pompiers n’arriveront pas avant vendredi soir.

C’est comme cela, en tout cas, que le quotidien résume les mesures prises hier en Flandre. Jan Jambon, dimanche dernier, s’amusait à dire que la Flandre n’était pas en feu et qu’il n’était donc pas nécessaire d’éteindre un incendie qui n’est pas là.

Le brasier, cette fois est là et les mesures aussi.

 

Le reconfinement, la solution ultime

Plus de culture, plus de grand évènement, et pratiquement plus de sport.

Les mesures sont sévères.

Pour Le Nieuwsblad, c’est d’ailleurs l’ultime étape avant le confinement.

En titre, le quotidien écrit :

Après, si cela ne marche pas, restera le lockdown.

Mais ce que la presse commente surtout c’est que les mesures n’entreront en vigueur que vendredi.

Si vous n’aimez pas les incendies, le Tijd choisit la boxe comme métaphore.

D’habitude, tout le monde a un plan jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de poing dans le nez.

C’est du Mohamet Ali dans le texte. Une citation du boxeur pour résumer la façon dont les autorités flamandes et les autres ont réagi ces derniers jours.

A moitié groggy, à moitié sonnée et le nez qui saigne. C’est un édito, pas le plus méchant.

8 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Des mesures pas assez efficaces ?

Pour le Belang Van Limburg, la Flandre aime bien répéter que ce qu’elle fait elle-même, elle le fait mieux.

Une fois de plus c’est faux, constate le quotidien. Et pour la N-VA, continuer à penser que la lutte contre le virus est affaire de position idéologique, cela a de quoi inquiéter.

 

Le Morgen en apprenant que toutes ces mesures attendront encore 2 jours, est le plus cinglant, avec une simple remarque qui en dit long :

 

La Flandre cherche de l’efficacité ? Le ministre président flamand Jambon devrait peut-être simplement demander au corona de patienter dans le couloir ? Ce serait plus efficace.

Tout ça pour ça ?

8 images
© Tous droits réservés

Coup d’œil à une image, la photo ce matin d’Albert, de Paola et de Delphine.

Voilà dit le Soir, la boucle est bouclée et une photo vient immortaliser ce moment longtemps resté tabou.

19 ans de déni et 7 de procès pour en arriver enfin à cette extrême banalité.

Un conseil tout de même lancé par le Soir, avant de critiquer et de commenter, souvenons-nous chacun de nos vies privées quand nous regardons cette histoire royale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK