Revue de presse : des "méga bulles" dans les stades de foot dès dimanche

A la Une des quotidiens belges, les supporters qui font leur retour dans les stades pose question, un futur parc d’attractions à Charleroi qui fait rêver la presse et le bilan catastrophique du tourisme cet été.

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

La réouverture des stades avec la création de méga bulles

Comment le monde du football a-t-il obtenu la réouverture des stades ?

C’est la question posée en Une du quotidien Le Soir. La 5e journée du championnat sonnera ce week-end la réouverture des stades.

La Proleague entend respecter à la lettre les obligations sanitaires, mais elle espère aussi augmenter au maximum le nombre de supporter dans les stades.

Petit retour en arrière, dans cet article, le 15 mai dernier, assemblée générale de la Proleague, le foot belge doit se résigner, le Covid a eu raison de la saison 2019-2020.

Le responsable COVID de la Proleague s’attaque alors au problème principal du moment.

"Comment envisager la réouverture progressive des stades pour la reprise de septembre." Il faudra l’assistance de la Commission médicale de l’Union belge, l’assistance aussi de virologues et l’appui de quelques hommes politiques.

Au final il faudra aussi et surtout cette idée que le Soir et l’Avenir explique : au sein des stades, on divise le public en méga bulle de maximum 400 spectateurs. On crée des évènements au cœur de l’événement. Et c’est ce qui donne ce chiffre à la Une de l’Avenir.

A Anderlecht, 6340 supporters pourront assister dimanche au match. C’est le maximum autorisé pour l’instant explique l’Avenir.

La Wallonie aurait retrouvé son audace

En Une aussi, ce parc d’attractions Legoland qui pourrait s’installer à Charleroi sur le site de Caterpillar.

Legoland, les fameuses briques de construction en plastique se retrouvent ce matin à la Une de l’Echo.

Legoland qui serait donc préféré à l’entreprise chinoise ThunderPower.

Pour l’Echo, ThunderPower, quel excellent échec que voilà !

Certes, l’entreprise chinoise d’assemblage de véhicule électrique ne s’est finalement pas installée à Gosselies, mais ce qui intéresse ce matin le quotidien c’est de constater que la Wallonie a retrouvé son audace.

Il en faut sous le coude pour parvenir à approcher ces géants : Alibaba, Zalando ou Amazon et les convaincre de venir faire un tour en Wallonie. Histoire de visiter l’un ou l’autre site et parfois, ça prend, parfois pas.

Mais ce qui importe, d’abord pour l’Echo, c’est que le sud du pays renoue avec cette niaque, qu’il ose jouer gros, voire plus grand.

Il reste à oser reproduire ce genre d’initiative et pour le coup, à concrétiser aussi, cette fois.

Quant à la possible installation de Legoland, c’est en bonne voie, croit savoir la libre. Qui déjà calcule ce genre de parc, ce serait pour la Région la promesse de 1000 emplois directs.

Un bilan catastrophique pour le tourisme en Europe

En Une, encore et c’est aussi dans la Libre, le bilan du tourisme en Europe : bilan plutôt catastrophique.

Le quotidien en fait son dossier ce matin, le secteur du tourisme souffre.

L’été en mode Covid a été rude et le plus dur reste à venir.

C’est préoccupant, quand on lit qu’en Europe, ça fait 27 millions de personnes qui travaillent pour le tourisme.

C’est préoccupant aussi quand on constate comme la Libre que même les Etats qui ont fait d’énorme effort, ont à peine dépassé la moitié de leur chiffre d’affaires.

Petit bémol au constat un peu triste, au moins le tourisme local a pu lui connaître un petit regain d’intérêt.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK