Revue de presse : "Bienvenue au Far West"

L’élection américaine s’invite dans toute la presse et beaucoup de journaux s’inquiètent pour la démocratie.

10 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Trump a-t-il fait une tentative de coup d’État ?

Un mauvais film américain comme le titre l’Echo :

À l’heure d’écrire ces lignes, ayons l’humilité et la patience d’arriver à la seule conclusion qui s’impose : on ne sait pas qui, de Joe Biden ou de Donald Trump, a remporté l’élection présidentielle américaine.

écrit l’édito. Mais le journal ose le mot et parle de tentative de coup d’État.

Car oui que penser d’un pays où le détenteur du pouvoir revendique la victoire au milieu du décompte et demande d’ignorer des milliers de bulletins s’interroge Le Figaro.

L’édito de Libération en France va dans le même sens. Les Etats-Unis sont au bord de la fracture, et la démocratie américaine en danger. Donald Trump s’est conduit comme n’importe quel président d’un régime autoritaire, pas beaucoup mieux qu’Alexandre Loukachenko en Biélorussie ou Alassane Ouattara en Côte-d’Ivoire.

L’Echo explique en demandant d’arrêter le décompte avant même qu’il soit terminé, en annonçant déjà un recours à la Cour suprême, en parlant de "fraude" sans fournir de preuves, Donald Trump s’est comporté de manière totalement irresponsable, indigne et irrespectueuse de l’état de droit.

Het laatste Nieuws résume : Bienvenue au Far West.

10 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

La fracture américaine s’élargit

 

Démocratie : le mot s’écrit aussi en Une du Soir.

La démocratie au finish

titre le Soir. Le bloc Trump va continuer à hanter l’Amérique et le monde écrit Béatrice Delvaux dans son édito.

La Libre résume :

Avantage à Biden, Trump prêt à contester.

Les deux candidats rivalisent avec des armes très différentes explique De Standaard.

Biden appelle la nation à être patiente et dit à ses partisans que les choses finiront par s’arranger. Trump ne laisse aucun doute qu’il défendra sa présidence par tous les moyens possibles : il s’est déjà déclaré victorieux dans un discours surprenant.

De Morgen publie la photo d’un Biden tout souriant en titrant. Il s’approche de la maison blanche.

Oui, mais qui ? Pose le Figaro en Une. Le journal rappelle que la conquête de la maison blanche reste suspendue à quelques états clés.

En attendant, le phare de la démocratie américaine clignote poussivement comme une lampe avant de s’éteindre.

Même son de cloche pour le quotidien français Libération pour qui la maison flanche.

Qu’il gagne ou qu’il perde Donald Trump a installé durablement le trumpisme dans le paysage politique américain. Il n’a pas besoin d’affaiblir la démocratie pour assurer sa place dans l’histoire conclut le figaro dans son édito.

Trump-Biden, la fracture américaine c’est dans le journal Le Monde.

Libération conclut :

C’est un triste spectacle et une leçon pour l’Europe, la démocratie est un bien précieux et fragile.

 

10 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Cette élection oppose démocratie et oligarchie

Même si les résultats se font attendre, des constats s’imposent et la presse en fait Echo.

Même si Biden et que Trump grignote comme le titre le Soir, on ne peut pas parler de vague démocrate comme le prédisaient les sondages. Cet homme mis à l’index par un certain monde politique et citoyen a été à nouveau consacré par une moitié d’Amérique explique Béatrice Delvaux.

Une moitié d’Amérique qui se moque visiblement de ses mensonges, de sa misogynie et de son racisme. Des gens qui se fichent qu’il leur ait recommandé de boire du détergent pour guérir du covid. C’est évident selon l’édito, un très grand nombre continue à croire en lui.

Ce vote au finish est l’incarnation la plus palpable d’une Amérique divisée.

La véritable fracture américaine oppose démocratie et oligarchie.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK