Revue de presse : bientôt la fin des mesures de soutien Corona ?

Une presse remplie d'obligations et de "il faut" ce matin. 

"Il faut réaliser un effort budgétaire de 3 milliards"

Un effort demandé au gouvernement fédéral peut-on lire en Une du Soir. La secrétaire d'Etat au budget estime qu'il est temps - entre autre - de mettre fin aux mesures de soutien corona. Fin du chômage économique. Fin du droit passerelle, Suspension de la dégréssivité des allocations de chomage. Il faut y mettre un terme, dit Eva De Bleeker : " il faut revenir à la vie normale. Comprendre que la croissance est de retour et qu'elle peut être porteuse " lit-on encore en Une du Soir.

Une piste abordée ce matin en Une du Standaard : supprimer l'avantage fiscal lors de l'achat d'une résidence secondaire. Car oui, cet avantage existe toujours bel et bien alors que l'avantage fiscal pour la résidence principale a disparu ou a été remplacé suivant les régions en bonus logement ou chèque habitat. Réponse de l’Open-VLD : "nous n'allons pas avoir de discussion budgétaire via la presse". N'empêche, dans le Standaard - et pour ce qui est des politiques flamands - Groen, Vooruit et CD&V sont favorables à cette suppression.

 

 

 

Tabler sur la solidarité fédérale

En politique encore et en Une toujours – de l’Echo cette fois – il faut faire jouer la solidarité fédérale. C'est Elio Di Rupo, ministre-Président Wallon, qui le dit dans un courrier adressé au premier ministre. Pour aider la Wallonie à se reconstruire après les inondations, il faut abaisser la TVA à 6% pour la reconstruction des habitations, prolonger le droit passerelle et face aux charges imprévues, il faut que le Fédéral garantisse aussi les emprunts contractés pour la reconstruction.

Pour rappel, le Gouvernement Wallon a présenté hier son plan d'aide aux sinistrés. Mesure présentée ce matin un peu partout dans la presse.

Le prix de l'énergie, comme la petite bête qui grimpe, qui grimpe, qui grimbe. Le prix de l'énergie est encore à la une ce matin.

 

Augmentation du prix de l’énergie : du jamais vu

Et là aussi titre la Dernière Heure, il faut baisser la TVA sur le gaz. La DH qui cite là l'économiste Bruno Colmant. Nous sommes face à un choc majeur. De mémoire d'économiste, c'est du jamais vu depuis les années 70. Et il alerte, il n'y a pas que les plus démunis qui vont souffrir de cette augmentation. La classe moyenne aussi. Tout comme les entreprises, de la petite boulangerie jusqu'à la grosse industrie.

A noter que dans le monde politique, tout le monde n'est pas du même avis. C'est la Libre qui le souligne. La Flambée des prix agite la Vivaldi mais en ordre dispersé. Groen propose de prolonger l'extension du  tarif social mis en place durant la crise sanitaire. Le MR plaide plutôt pour une levée des taxes et des frais de distribution. Quant au PS, il parle d'un rabais forfaitaire sur la facture d'énergie. Point positif ? Tout le monde est d'accord pour agir, reste à trouver le moyen de le faire.

L’asphyxie par le trafic

Allez, un conseil. Ou une obligation, encore une, en ouverture de la Libre. Bruxelles n'a pas le choix : si elle ne fait rien, elle se fera asphyxier dit un expert de la mobilité. Le point de suffocation ou l'Asphyxie par le trafic, l’expert le souligne, c'est surtout dû aux difficultés de transport que rencontrent ceux qui doivent rejoindre la capitale en partant de sa périphérie. Quand on quitte une zone périurbaine et qu'on rejoint la ville, on est encore obligé de le faire en voiture, faute d'alternative. Les villes n'ont donc pas le choix : soit elles subissent cette évolution négative du périurbain et elle se font engloutir, soit elle réagissent et se protègent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK