Revue de presse : Antoinette Spaak, une femme libre avant tout

Un visage se retrouve dans la majorité des journaux c’est celui d’Antoinette Spaak, décédée à l’âge de 92 ans vendredi.

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Hommage à Antoinette Spaak dans la presse

La photo de l’ancienne présidente du FDF s’accompagne à chaque fois de qualificatifs dithyrambiques comme dans la Libre Belgique : " Antoinette Spaak Grande dame politique " titre le quotidien.

Les hommages viennent de partout et sont de toutes les couleurs.

Présidente de parti, ministre d’État, parlementaire et féministe convaincue, c’est une des figures majeures de la politiques de ces 50 dernières années qui nous quitte. Antoinette Dame de cœur pour la Libre.

Elle a ouvert la voie de la politique aux femmes écrit le journal le Soir. Une femme libre avant tout ajoute le quotidien.

Hommage aussi dans la presse néerlandophone avec notamment le Standaard qui y voit la disparition d’une grande dame de la francophonie et du libéralisme.

Jan Jambon au purgatoire

Le visage du ministre président, Jan Jambon se retrouve aussi à la Une de nos journaux, mais pour une autre raison.

L’ancien ministre de l’Intérieur qui a tenté de s’expliquer sur l’affaire Chovanec, du nom de ce ressortissant Slovaque décédé après son interpellation musclée à l’aéroport de Charleroi et les images de son immobilisation par des policiers qui ont choqué.

Et à en lire nos quotidiens, Jan Jambon n’a pas vraiment convaincu. Suite à cette affaire, l’ancien ministre de l’Intérieur ne compte pas démissionner même il est au purgatoire et n’a pas encore sauvé sa peau écrit de Standaard.

D’autant plus que De Morgen nous dévoile de nouvelles révélations ce matin.

Le quotidien flamand a pu mettre la main sur le rapport de police lors de l’interpellation de Joseph Chovanec.

Un rapport qui omet des éléments cruciaux.

Un rapport très succinct, trop sans doute.

 

En effet, il ne mentionne pas que la tête de Joseph Chovanec était enveloppée dans une couverture ou que les policiers se sont assis sur son dos pendant plusieurs minutes.

Aucune mention non plus du salut Hitlérien singé par la policière lors de l’intervention.

Une absence qui soulève à nouveau des questions sur la manière dont la police a traité l’affaire en interne.

La rentrée arrive à grand pas !

La rentrée sera particulière, faut-il le rappeler puisqu’elle se fera dans cette période de pandémie de COVID.

Plusieurs journaux dont le Soir et le Nieuwsblad nous proposent un guide pour cette rentrée.

Tandis que du côté de l’Avenir on s’intéresse aux conséquences qu’ont eues ces derniers mois sur les plus petits.

Des mois et semaines qui ont pu être traumatisants

Et les enfants se retrouvent aussi avec des lacunes à la veille de la rentrée comme un manque d’autonomie ou une socialisation défaillante.

Des lacunes que les professeurs espèrent vite rattraper avec cette rentrée.

Philippe Gilbert coupe court au Tour

Il est aussi question du Tour de France dans la presse ce matin et des malheurs de Philippe Gilbert qui rentre à la maison titre l’Avenir.

Le Tour de France qui aura duré 4 heures pour le coureur liégeois avant sa chute, Philippe Gilbert est une nouvelle fois blessé au genou.

Et la crainte de ses supporters de ne plus voir le coureur de 38 ans sur les routes du Tour.

 

L’histoire d’amour entre Philippe et la grande boucle va-t-elle se terminer de cette façon aussi abrupte qu’ingrate ?

 

La réponse est non, Gilbert déterminé l’assure haut et fort dans la Dernière heure : il reviendra !

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK