La dette chinoise pourrait-elle créer une crise financière mondiale ?

La dette chinoise pourrait-elle créer une crise financière mondiale ?
La dette chinoise pourrait-elle créer une crise financière mondiale ? - © FRED DUFOUR - AFP

Alors que le Congrès Communiste chinois bat son plein, Arnaud Ruyssen a posé la question à deux invités dans Soir Première : Pierre Defraigne, directeur exécutif du centre Madariaga-Collège d’Europe, et Pierre Larrouturou, économiste et fondateur du mouvement politique français Nouvelle donne.

" L’élément qui inquiète, explique Pierre Larrouturu, c’est la présence d’une énorme bulle immobilière et financière. Le FMI dit qu’il peut y avoir une nouvelle crise financière, encore plus grave de celle de 2008. Et la banque centrale a également mis en garde contre la dette de la Chine, qui menace d’exploser, car le niveau global de la dette est égale à 300% du PIB.".

Une explosion qui prendrait les mêmes traits que la crise des subprimes aux Etats-Unis selon l’économiste français : " Partout en Chine, il n’y a que des immeubles vides. Or à court terme, le gouvernement demande de continuer à donner des crédits, pour alimenter cette bulle ".

Un scénario assez alarmiste, qui n’est pas forcément partagé par Pierre Defraigne. Il ne remet pas en doute la situation financière délicate dans laquelle se trouve la Chine. Mais il pense que le Congrès communiste chinois a notamment pour but de préparer l’opinion à ce qu’on prenne en main la finance chinoise, et donc à des réformes. Une restructuration de la dette qui pourrait passer par un impôt sur le capital par exemple. Et qui éviterait la propagation de la crise à l’étranger.

Des perspectives qui ne suffisent pas à rassurer Pierre Larrouturou. " Ce qui m’inquiète, dit-il, c’est qu’avec une telle bulle, c’est difficile d’avoir un atterrissage en douceur. Dans des pays comme l’Espagne, quand il y a une crise il y a un filet social important. Or en Chine, beaucoup de gens sont déracinés, ont quitté leur campagne et leur famille pour trouver du boulot. Que se passera-t-il quand ils reviendront et verront que les terres ont été industrialisées ? ". Son inquiétude, c’est qu’une déstabilisation sociale donne lieu à des détournement politiques et militaires.

Un risque de conflit armé en mer de Chine ?

En citant Thérèse Delpech, ancienne conseillère militaire française, Larrouturou explique qu’en cas de ralentissement de l’économie mondiale, il y a aurait un problème massif en Chine et une possible guerre de diversion. " On oublie que la Japon a commis des atrocités en Chine pendant la deuxième guerre mondiale. Des millions de chinois attendent le match retour contre le Japon. "

Selon Pierre Defraigne, il est peu probable d’en arriver là. " Franchement, les conditions ne sont pas unies pour que cela arrive, même s’il faut être vigilant. Des guerres locales deviendraient immédiatement des guerres mondiales, et on n’en est pas là du tout ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK