Coût de la sortie du nucléaire : "J'ai envie de dire Youpie!" réagit Jean-Luc Cruke

Jean-Luc Crucke: "J'ai envie de dire Youpie!"
Jean-Luc Crucke: "J'ai envie de dire Youpie!" - © DIRK WAEM - BELGA

Ce chiffre a fait le tour du pays aujourd’hui : 15 euros par an et par ménage. C’est le surcoût sur la facture énergétique si la Belgique veut respecter son engagement et sortir du nucléaire en 2025. Une évaluation qui est avantageuse selon la ministre fédérale de l’Energie, Marie-Christine Marghem (MR), qui espère voir le Pacte énergétique être adopté.

Quant au ministre wallon de l’Energie, le MR Jean-Luc Crucke, c’est un chiffre qui n’est pas tellement surprenant. Lui qui était à la table lors de l’élaboration du Pacte énergétique, il rappelle dans Soir Première que dès le départ, ils se sont basés sur des études existantes pour travailler.

"Ce chiffre est vraiment très rassurant", dit-il. En évoquant le temps perdu par les réticences de la N-VA, il constate : "J’ai envie de dire ‘Tout ça pour ça…’. Un euro par ménage et par mois pour aller vers plus de sécurité et pour respecter la loi, moi j’ai envie de dire Youpie!"

Table rase du passé

Néanmoins il affirme ne pas vouloir pointer l’un ou l’autre du doigt. L’objectif est maintenant d’avancer : "Je ne suis pas quelqu’un qui a le sens de la polémique. Je propose qu’on fasse table rase du passé. Je ne reproche rien à personne. Mais maintenant, le GO doit être donné. Tout le monde a le même intérêt dans ce pays à agir de la sorte. Et ce chiffre doit rassurer ceux qui doutaient encore…"

Reste à voir maintenant si le résultat de cette étude rassurera effectivement, et si un accord entre les partis au fédéral verra l’adoption du Pacte énergétique.

Pour réécouter l'intégralité de l'entretien avec Jean-Luc Crucke dans Soir Première:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK