Allocations familiales à Bruxelles: jusqu'où moduler le système ?

Allocations familiales à Bruxelles : jusqu'où moduler le système ?
Allocations familiales à Bruxelles : jusqu'où moduler le système ? - © Tous droits réservés

Quel type d'allocations familiales mettre en place à Bruxelles ? Jusqu'à quel point lier les allocations aux revenus des parents ? Faut-il changer le système pour tous les enfants ou seulement pour les enfants nés après l'instauration du nouveau modèle ? La Flandre et la Wallonie ont tranché ces questions, mais ce n'est pas le cas de Bruxelles. 

Quel montant ?

Hamza Fassi-Fihri, député bruxellois cdH, propose une réforme basée sur 3 principes : d'abord l'égalité, un enfant égale un enfant notamment entre Bruxelles et Wallonie. Ensuite, le principe de solidarité avec les plus fragiles. Finalement, le soutien aux classes moyennes comme il existe actuellement des suppléments sociaux pour les enfants de chômeurs. 

Le cdH plaide pour une allocation de base autour des 150-155€ pour les familles. Il y aura ensuite un supplément de 55€ pour les revenus jusqu'à 30.000€ annuels et de 25€ par enfant pour les revenus de 30.000 à 50.000€. 

Alain Maron, député bruxellois Écolo, propose un modèle différent, un modèle qui veillerait à éviter l'effet de seuil. Soit la perte d'une partie des allocations lorsque le ménage dépasse un certain seuil de revenus. Pour les écologistes, il faut un montant de base qui varie entre 270 et 135€ par enfant selon les revenus. 

Comment passer de l'ancien au nouveau modèle ? 

Pour le député Écolo Alain Maron, il faut changer de système pour tout le monde en même temps. Il s'agit d'une question de justice, pour garantir l'égalité de traitement entre les enfants. 

Du côté du cdH, on plaide, par contre, pour une évolution progressive. Pour Hamza Fassi-Fihri, un basculement serait trop coûteux. "On risque de rogner dans les acquis sociaux puisqu'il faut bien aller chercher l'argent quelque part !" explique-t-il.  

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir