Jean-Yves Camus: "On avait l'idée qu'avec la fin du nazisme, il y avait la fin de l'antisémitisme"

J.Y. Camus: « On avait l’idée qu’avec la fin du nazisme, il y avait la fin de l’antisémitisme »
J.Y. Camus: « On avait l’idée qu’avec la fin du nazisme, il y avait la fin de l’antisémitisme » - © Tous droits réservés

Des années après la fin de la Shoah, l'Allemagne est confrontée à une résurgence de l'antisémitisme. L’attaque gratuite d’un jeune homme qui portait une kippa a glacé la population. Eddy Caekelberghs a reçu dans Au bout du jour Jean-Yves Camus, politique et chercheur associé à l’IRIS. Spécialiste des nationalistes et extrémismes en Europe, il est obligé de constater que Berlin n’est pas un cas isolé.

Comment expliquer la recrudescence des actes antisémites? Pour Jean-Yves Camus, ce phénomène n'est malheureusement pas si surprenant:

"Je ne veux pas jouer l’oiseau de mauvais augure, mais peut-être que précisément le problème est que nous avons cru que de tels phénomènes étaient voués à disparaitre. Il y avait l’idée, qui paraissait une évidence, qu’avec la fin du nazisme il y avait la fin de l’antisémitisme. Le fait est que celui-ci existait ailleurs, dans d’autres contrées, et qu’il pouvait donc resurgir sous d’autres formes".

Le cas d’Israël

Les avis divergent concernant les propos que l’on peut tenir sur Israël. Pour certains, on peut critiquer Israël comme un état raciste. D’autres prétendent que faire cela, c’est déjà faire preuve d’antisémitisme… Où mettre la frontière ?

Pour Jean-Yves Camus, la frontière est relativement simple : "Israël est un état qui a les mêmes droits et les mêmes obligations internationales qu’un autre état. Il est possible de critiquer Israël, et d’ailleurs la critique est omniprésente dans les médias et le spectre politique. Là où il y a un problème, c’est lorsque la critique va jusqu’au déni d’existence. A partir du moment où on nie à Israël le droit d’exister".

Pour réécouter l'intégralité de l'entretien: 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK