Grèce: le plan d'aide "ne marchera pas", selon l'ex-ministre Varoufakis

L'ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis pense que le plan d'aide "ne marchera pas", a-t-il dit à la télévision britannique BBC World mercredi, contredisant le Premier ministre et son ancien partenaire Alexis Tsipras qui s'est dit "confiant".

"Demandez à tous ceux qui connaissent l'état des finances grecques et ils vous diront que cet accord ne marchera pas", a déclaré M. Varoufakis sur la chaîne publique britannique. Même le ministre des Finances allemand "est allé au Bundestag pour dire que ce plan ne fonctionnera pas", a-t-il ajouté.

Les autres négociateurs seraient d'accord avec lui et "le ministre des Finances grec dit à peu près la même chose", a-t-il soutenu, ajoutant: "Le Fonds monétaire international s'en lave les mains, désespérant d'un programme basé sur une dette ingérable, et pourtant c'est le programme que tout le monde travaille à mettre en place".

Ces critiques interviennent alors même que le Premier ministre Tsipras s'est déclaré mercredi "confiant dans la conclusion d'un accord et d'un prêt qui mettra fin à l'incertitude économique" de la Grèce.

Yanis Varoufakis a démissionné du gouvernement grec début juillet. Il s'était opposé fermement à la décision du gouvernement grec de négocier un nouveau prêt.

Yanis Varoufakis a été par la suite accusé d'avoir voulu mettre en place un "plan B" pour faire face aux menaces de sortie de la Grèce de la zone euro.

Il a reconnu avoir demandé à une petite équipe de son ministère de "pirater" le registre des impôts pour préparer la mise en place d'un système de paiement parallèle en cas de "Grexit". Son intégrité avait alors été défendue par Alexis Tsipras devant les parlementaires grecs.

Réunion de l'Eurogroupe vendredi

Les ministres des Finances de la zone euro se réuniront vendredi à Bruxelles pour se prononcer sur le nouveau plan d'aide de plus de 80 milliards d'euros à la Grèce, a annoncé mercredi le porte-parole du président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem.

"Eurogroupe extraordinaire vendredi 14 août à 15H00" (13H00 GMT), a annoncé Michel Reijns sur son compte Twitter, précisant que la réunion aurait lieu "à Bruxelles" et non sous forme de conférence téléphonique comme cela avait été envisagé.

La Grèce et ses créanciers sont parvenus à un accord "technique" dans la nuit de lundi à mardi, accord dont les textes ont été soumis aux Etats membres de la zone euro mardi soir et au Parlement grec pour approbation rapide, avait expliqué mercredi midi une porte-parole de la Commission.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK