Elections en Grèce: "Je suis un homme déçu", déclare le N-VA Van Overtveldt

Le ministre fédéral des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) a évoqué sa "déception" après le résultat des élections législatives anticipées en Grèce. "Il semble que la majorité actuelle va pouvoir rester en place, mais cette majorité est moins large. La dernière fois, Tsipras disposait encore d'une avance de 12 sièges, il ne lui en reste désormais plus que cinq. Dans cette optique, le pari de Tsipras est un peu perdu", a-t-il expliqué lundi lors de l'émission radiophonique de la VRT "De Ochtend".

Je suis un homme déçu

Le ministre N-VA n'a jamais caché qu'il aurait préféré une victoire du parti Nea Dimokratia en vue de l'application du programme européen d'aide à la Grèce.

"Je suis un homme déçu", a déclaré M. Van Overtveldt. "Surtout parce que nous avons perdu deux mois. Nous nous retrouvons face à un timing serré pour accomplir ce qui a été conclu."

A la question de savoir si le résultat du scrutin n'est pas un signal envoyé contre le programme européen, le ministre indique "en prendre acte mais cela ne changera rien aux accords qui ont été conclus". "Ce résultat, aucun résultat électoral, ne mènera à une renégociation du programme", a-t-il insisté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK