Un défenseur des droits de l'Homme burundais parmi les lauréats du prix Alison Des Forges

Un défenseur des droits de l'Homme burundais parmi les lauréats du prix Alison Des Forges
Un défenseur des droits de l'Homme burundais parmi les lauréats du prix Alison Des Forges - © CARL DE SOUZA - AFP

L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a désigné jeudi les quatre lauréats 2016 de son prix Alison Des Forges qui récompense "de leur engagement exceptionnel en faveur des droits humains" et parmi lequels se trouve le Burundais Pierre Claver Mbonimpa, réfugié en Belgique, a indiqué HRW.

Les lauréats, qui figurent, selon HRW, "parmi les principales voix pour la justice dans leurs pays respectifs", sont: Kalpona Akter, qui en tant qu'enfant a travaillé dans des usines de confection du Bangladesh et a organisé des démarches communes de collègues en faveur de conditions de travail plus équitables, M. Mbonimpa, qui a consacré sa vie à dénoncer les violations des droits fondamentaux des prisonniers, des activistes et d'autres Burundais, quelle que soit leur situation sociale ou économique ou leur appartenance politique ou ethnique, Yonous Muhammadi, qui a fui les talibans en Afghanistan et a pu obtenir l'asile en Grèce, où il est devenu un défenseur de premier plan des droits des réfugiés dans ce pays, et Ratnaboli Ray, qui lutte pour établir en Inde un système de soins de santé respectueux des droits des personnes présentant des troubles mentaux.

Un prix prestigieux

"Le prix Alison Des Forges rend hommage à des individus qui ont consacré leurs vies à la défense de certaines des personnes les plus opprimées et vulnérables dans le monde", a déclaré le directeur exécutif de HRW, Kenneth Roth, dans un communiqué.

"Les lauréats œuvrent jour après jour, avec courage et altruisme, dans des conditions souvent extrêmement difficiles et dangereuses", a-t-il ajouté.

Le prix porte le nom d'Alison Des Forges, conseillère senior à Human Rights Watch durant près de vingt ans, décédée le 12 février 2009 lors d'un accident d'avion dans l'État de New York. Elle était la principale spécialiste mondiale du génocide de 1994 au Rwanda et de ses conséquences.

Le prix, décerné chaque année par l'ONG basée à New York, rend hommage à son engagement exceptionnel en faveur de la défense des droits humains. Il "récompense le courage d'individus qui risquent leur vie pour façonner un monde exempt de violence, de discrimination et d'oppression", conclut le communiqué.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK