L'UE prête à envisager des mesures "appropriées" à l'encontre du Burundi

À l'issue des consultations avec le gouvernement burundais ce mardi à Bruxelles, l'Union européenne s'est dit peu satisfaite des réponses apportées concernant la crise que traverse ce pays d'Afrique de l'est, et annonce dès lors être prête, désormais, à envisager des mesures "appropriées".

L'UE estime ne pas avoir reçu assez de garantie quant au respect des droits de l'homme, des principes démocratiques et de l'État de droit au Burundi.

"L'Union européenne considère que les positions exprimées ne permettent pas de remédier globalement aux manquements des éléments essentiels de son partenariat avec la République du Burundi", indique le Conseil européen via un communiqué de presse.

"Les consultations sont clôturées et des mesures appropriées seront proposées aux instances décisionnelles de l'Union européenne. Dans l'attente de l'adoption des mesures appropriées, des mesures conservatoires pourraient être prises quant aux activités de coopération en cours et en limitant des activités de coopération nouvelles aux actions à caractère humanitaire ou bénéficiant directement aux populations", peut-on encore lire.

Un "dialogue sincère et inclusif"

L'Union européenne attend du gouvernement burundais qu'il mette rapidement en œuvre un "dialogue sincère et inclusif, fondé sur le respect de l'accord d'Arusha" (l'accord de paix qui a mis fin à la guerre civile en 2005), ce qui constituerait "un signal positif".

La situation au Burundi s'est aggravée depuis la réélection contestée du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat le 21 juillet, un troisième mandat que ne permettait initialement pas la constitution du pays.

Des violences opposent désormais les autorités à des groupes de contestataires armés. Depuis fin avril, des centaines de personnes ont été tuées et plus de 200 000 personnes ont quitté le pays, selon l'ONU. L'ONU qui, à la veille de la première Journée internationale consacrée au génocide, mettait encore en garde ce mardi soir contre le risque que les violences ne dégénèrent en génocide.

Retrouvez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK