Burundi: un groupe d'opposition appelle à la "résistance armée"

La police burundaise montre des armes saisies
La police burundaise montre des armes saisies - © STRINGER - AFP

Un groupe armé burundais opposé au président Pierre Nkurunziza a appelé lundi tous les Burundais, de l'intérieur et de la diaspora, à se joindre à "la résistance armée" pour protéger la population "contre la barbarie meurtrière du pouvoir tyrannique en place à Bujumbura", au lendemain du report de l'envoi d'une force de maintien de la paix au Burundi, en proie à une grave crise politique.

Le mouvement de la Résistance pour un Etat de droit au Burundi (RED-Tabara), l'un des deux groupes armés récemment créés par des opposants, s'est déclaré dans un communiqué "profondément déçu" par le refus de l'Union africaine (UA) de déployer une Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu, qui devait compter 5000 hommes).

Réunis en sommet ce week-end à Addis-Abeba, les chefs d'Etat et de gouvernement africains ont choisi de privilégier la discussion avec Bujumbura et de surseoir à l'envoi de cette "mission de stabilisation", dont le principe avait pourtant été acté mi-décembre par l'UA.

"Pour l'UA, le déploiement de cette force de protection doit requérir préalablement l'aval du despote Pierre Nkurunziza. Une autorisation qu'il n'accordera jamais", dénonce le porte-parole de RED-Tabara, David Ihotorihirwa, dans ce communiqué obtenu par l'agence Belga.

"L'échec de ce sommet signifie que la résistance armée pour un Etat de droit au Burundi devient légitime et une obligation", ajoute le texte.

Le mouvement RED-Tabara lance dès lors un "appel solennel et pressant à tous les Burundais en général, à la diaspora en particulier et aux vrais amis du Burundi" afin qu'"ils contribuent à cette lutte armée que vient de nous imposer Pierre Nkurunziza".

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK