Kazakhgate: l'enquête judiciaire est bouclée

Le parquet de Bruxelles a clos son enquête sur le volet belge du Kazakhgate, indique mardi le quotidien L'Echo. "Une analyse complète du dossier est en cours, à l'issue de laquelle le parquet décidera de la suite qui lui sera donnée", a commenté Jennifer Vanderputten, la porte-parole du procureur du Roi.

Deux pistes s'offrent à présent au parquet qui peut décider de classer le dossier Kazakhgate sans suite, ce qui mettrait un terme à l'affaire De Decker - faute de preuve suffisante à produire - ou citer directement Armand De Decker devant le tribunal correctionnel. Si le parquet emprunte cette direction, il devra néanmoins demander au préalable la levée de l'immunité parlementaire du député bruxellois.

Afin de raccourcir les délais de procédure, le parquet a choisi de se passer des services d'un juge d'instruction en bonne et due forme et a mené son enquête en autarcie complète.

Les faits qui sont reprochés à Armand De Decker ont trait au trafic d'influence. A ce stade de la procédure, Armand De Decker est toujours présumé innocent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK