Commission Kazakhgate: la présidence de Francis Delpérée à nouveau remise en question?

Francis Delpérée présidera-t-il ce jeudi après-midi la commission d'enquête parlementaire qui se penche sur le Kazakhgate ? La question se pose à nouveau. Ce mercredi, beaucoup se sont étonnés de l'audition du député cdH dans le cadre de l'information judiciaire .

Au sein des partis de la majorité, comme de l'opposition, le mot "malaise" est d'ailleurs souvent évoqué. Certains ne se cachent pas même pas pour le dire, Francis Delpérée ne peut demeurer président de la commission. Au sein de son propre parti, le cdH, certains se posent des questions, y compris la cheffe de  groupe à la Chambre, Catherine Fonck.

J'ai fait mon travail parlementaire

Mais tout cela ne semble pas faire sourciller le principal intéressé qui, serein, a répété n'avoir rien à se reprocher: " J'ai été entendu dans une information judiciaire qui avait pour objet de préciser la manière dont le Sénat avait travaillé. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi je devrais renoncer. J'ai fait mon travail parlementaire de manière peut-être aiguë, incisive, mettant le doigt sur un certains nombre de questions. Ce n'est tout de même pas un élément qui doit contribuer à discriminer une personne.  

Jusqu'à présent, malgré la houle, Francis Delpérée garde le cap et bénéficie, pour l'instant, du soutien inconditionnel de son président de parti, Benoit Lutgen.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK