Australie: Orange Sky, un projet itinérant pour lessiver les préjugés…

A peine 4 ans après le lancement de la start-up et du premier van, Orange Sky compte 23 véhicules dans 19 villes du pays.
6 images
A peine 4 ans après le lancement de la start-up et du premier van, Orange Sky compte 23 véhicules dans 19 villes du pays. - © Pascale Sury

Melbourne, dimanche 17h45. Comme chaque week-end, les équipes d’Orange Sky s’installent sur le trottoir à St Kilda, un quartier de Melbourne en Australie. Cet endroit très cosmopolite accueille des touristes mais aussi des personnes sans-abri, démunies et en difficulté. Avec deux simples mini-vans et quelques chaises, Orange Sky offre un service innovant et créatif : une laverie et des douches itinérantes pour les personnes dans le besoin tout en tissant du lien social le temps d’une conversation. C’est l’objectif de cette start-up lancée en juillet 2014 par deux jeunes entrepreneurs de 21 ans, à peine sortis du lycée à Brisbane, Lucas Patchett et Nicholas Marchesi.

Ils ont trouvé l’idée et le nom de leur projet dans la chanson “Orange Sky” d’Alexi Murdoch dont le message engage à aider les autres. Comme le dit Lucas, un des créateurs du concept : "tout le monde à travers le monde a droit à laver son linge gratuitement, même si cette personne est sans-abri. Donc, nous voulons aider à répandre ce concept à travers le monde."

“Positively connecting communities” (“Connectons positivement les communautés”), c’est le slogan d’Orange Sky et Henry Tramer y croit! Il est bénévole depuis le début de l’aventure. Deux dimanches par mois, il pilote l’une des équipes melbourniennes de trois, quatre personnes d’Orange Sky Laundry. Ancien dentiste, il avait besoin d’aider, de contribuer à sa manière à la société et cela lui apporte beaucoup.

“J’étais dans ma “bulle” en tant que dentiste. J’ai entendu à la radio le projet d’Orange Sky Laundry et je me suis rendu compte qu’une personne peut vite devenir SDF, en quelques jours. Selon moi, le principal avantage d’Orange Sky Laundry, c’est de se connecter avec ces gens qui sont sans-abri pour qu’ils ne se sentent plus exclus de la société. Cela rend leur vie plus riche. La lessive est juste un bonus.” Henry nous fait visiter le van: “il y a deux machines à laver à l’arrière du van avec une capacité de 10kg de linge et deux séchoirs à l’avant du van. Il y a un réservoir d’eau propre et un autre pour l’eau usée. Le tout fonctionne avec un générateur.”

Selon les statistiques des autorités, plus de 255 000 personnes vivent grâce à l’aide sociale en Australie. Les grandes villes sont les plus frappées par la pauvreté et le sans-abrisme et particulièrement les quatre plus grandes villes du pays que sont Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth. Une personne sur 200 est sans abri chaque nuit en Australie (0,5% de la population), ce qui fait plus de 100 000 personnes.

Un van coûte environ 100 000 dollars australiens (environ 64000€). En juillet 2014, des entreprises mécènes permettent de concrétiser le projet. Lucas et Nicholas peuvent désormais aménager leur premier van en laverie itinérante à Brisbane. Depuis, plus de 2000 bénévoles ont rejoint l’aventure. Laver et créer du lien, quel beau mélange! En 2016, ils reçoivent d’ailleurs le prix national des “Young Australians of the Year”.

Alfred est venu ici ce dimanche pour laver son linge. “Je me suis déjà rendu à plusieurs endroits, j’ai déjà parlé à beaucoup de bénévoles. J’ai eu tous mes vêtements lavés, séchés et même repassés. Service de luxe!”, dit-il en riant.

A côté du van pour la lessive, celui des douches. Ce service a été récemment lancé et déjà 3000 douches ont été offertes.  Le van comporte 2 cabines de douche et tout le dispositif de chauffage pour un moment agréable.

Kieren Malley est étudiant et bénévole pour Orange Sky Showers. “Cela m’était insupportable de voir les personnes sans-abri et je voulais absolument faire quelque chose. En échangeant avec ces personnes, on les reconnecte à la communauté et cela booste réellement leur moral. C’est très important.”

Aujourd’hui, quatre ans à peine après le lancement, Orange Sky possède 23 vans dans 19 villes du pays et dans 148 endroits différents. Près de 6 tonnes de linge sont nettoyées chaque semaine. En une petite heure, les affaires sont lavées, séchées et le bénéficiaire a profité des bienfaits d’une chouette conversation avec des bénévoles ou d’autres personnes dans la même situation que lui.

Orange Sky fournit aux gens de la rue “des vêtements propres et des conversations positives et sans jugement”. De la dignité aussi, certainement! Et les concepteurs du projet comptent bien l’exporter aux quatre coins du monde.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK