Football gate: l'ancien arbitre Sébastien Delferière de retour devant la justice

Inculpé dans l’affaire "Football Gate", c’était cette fois-ci devant le tribunal du travail de Nivelles que l’ancien arbitre belge numéro un était attendu, ce lundi matin.

Par le biais de son avocat, il y conteste le motif grave retenu par l’Union Belge de Football lors de son licenciement à la suite de l’éclatement du Footballgate.

L’Union Belge avait pointé deux motifs graves dans le chef de Sébastien Delferière, d’une part les liens d’amitié suspects avec l’agent Dejan Veljkovic, et d’autre part sa décision lors d’une phase litigieuse du classico de janvier 2018.

Maître Derwa, l’avocat de Sébastien Delferière, soutient que son client était considéré comme un des meilleurs arbitres belges jusqu’aux révélations et que le code éthique auquel se réfère l’Union Belge n’a été adopté qu’en septembre 2018, "il n’était donc pas dans la sphère contractuelle qui liait l’Union Belge à M. Delferière", a-t-il déclaré.

A l’issue de l’audience, le tribunal du travail de Nivelles a préféré ne pas encore se prononcer. La décision est suspendue en attendant l’issue de l’affaire au pénal du FootballGate.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30