STIB: le métro 2 roule à nouveau, le réseau sera "ultra-sécurisé" ce mercredi

Depuis ce mardi matin, tous les types de transports sont affectés par les attentats dans la capitale: routes, transports publics, trafic aérien. De nombreuses institutions publiques, commerces et écoles sont fermées ou leurs activités réduites. La vigilance est renforcée sur les sites nucléaires. Le mot d'ordre des autorités publiques à l'égard de la population est simple: le Centre de crise recommandait à chacun de rester à l’endroit où il se trouvait (maison, travail, école,…). 

Relance du métro 2

La STIB annonce ce mardi soir à 21h40 sur son compte Twitter que le métro 2 roule et s'arrête à Simonis, Rogier, Madou, Trône, Louise, Bruxelles-Midi, Delacroix et Beekant.

Elle fait en ce moment "tout ce qu'il est possible pour garantir une sécurité maximale sur le réseau de transport public mercredi matin", annonce-t-elle dans un communiqué mardi. Les utilisateurs peuvent, dès 6h00, appeler le centre de contact (070/23.20.00) ou consulter le site web (stib.be) pour obtenir plus d'informations sur l'état de fonctionnement du réseau.

Après l'attentat, la STIB avait décidé d'interrompre le trafic de l'ensemble de ses bus, métros et trams. Vers 16h00, la société de transports publics annonçait que 11 lignes de bus du réseau Noctis et la ligne de tram 93 (Stade - Legrand) étaient à nouveau en service. Les lignes de tram 92 (gare de Schaerbeek - Fort Jaco) et le bus 47 (Vilvoorde-De Brouckère) commençaient à rouler de nouveau.

Zaventem fermé, les vols déviés sur les aéroports régionaux ouverts

Après l'explosion d'une bombe activée par un kamikaze, le dernier avion à avoir quitté l’aéroport de Zaventem était un vol pour Madrid. Quelques avions ont pu encore atterrir (Prague, Oslo, Berlin, Copenhague…) mais ensuite les vols ont été réorientés vers Charleroi et Liège ou l'étranger. 

"Tous les vols ont été déviés vers les aéroports régionaux et, en cas de besoin, vers Lille", indique Belgocontrol. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports.

Zaventem fermé mercredi

Le CEO de l'aéroport Arnaud Feist a annoncé en fin d'après-midi que l'aéroport resterait fermé mercredi. "En concertation avec le parquet, nous envisageons une réouverture après-demain (jeudi)", a-t-il précisé. Tous les vols de mercredi de la compagnie Brussels Airlines sont par ailleurs annulés. Les détenteurs de billets du groupe Lufthansa (Brussels Airlines, Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines et Germanwings) pour des vols réalisés entre aujourd’hui et le 28 mars, vers, depuis ou en transit par Bruxelles peuvent être remboursés ou la date du vol modifiée. Les passagers qui ont réservé leur billet auprès d’une agence doivent s’adresser à elles. Pour obtenir le remboursement, rendez-vous sur ce site.

La compagnie aé92 etrienne Wizz Air annonce pour sa part que ses vols au départ de Charleroi sont maintenus, mais soumis à des mesures de sécurité accrues. Ainsi, les passagers doivent arriver 5 heures avant l’horaire de départ. Les clients qui ne désireraient pas décoller ce 22 mars seront remboursés ou pourront opter pour une autre date.

Les travaux de déblayage de l'aéroport de Zaventem devraient durer toute la nuit de mardi à mercredi et se poursuivre encore mercredi: "En raison de l'étendue des dégâts, les travaux de déblayage devraient durer toute la nuit", affirme cette source, qui ajoute que le site de l'aéroport restera inaccessible pendant toute cette période.

Par contre le trafic aérien de fret est rouvert depuis le début de la soirée.

Un NOTAM ("Notice To Airmen", message aux navigants aériens) à l'attention des compagnies aériennes a été publié dans ce sens en début de soirée, a-t-on appris auprès du service de médiation de l'aéroport. Les vols commerciaux y restent interdits jusqu'à nouvel ordre.

Le chargement et déchargement des avions cargo se fait à plusieurs centaines de mètres du terminal passagers de l'infrastructure aéroportuaire.

 

Au centre de Bruxelles: la chasse aux Villo!

Cet après-midi, au centre de Bruxelles, la situation sur les routes variait fortement d'un endroit à l'autre, avec certaines zones très encombrées et d'autres spécialement calmes, d'après un porte-parole de Bruxelles Mobilité. Beaucoup de personnes ont quitté , tôt, la capitale. Mais l'heure de pointe est chaotique pour les navetteurs qui doivent quitter Bruxelles.

Tous les tunnels de plus de 300 mètres de long sont fermés, de même que le tunnel Otan. Les vélos de location Villo! étaient très sollicités, au point qu'il n'en restait quasiment aucun de disponible.

10 images
Attentat à Zaventem: les vols et les transports publics sont fortement altérés © RAMIRO ALMEIDA JORGE
Attentat à Zaventem: les vols et les transports publics sont fortement altérés © RAMIRO ALMEIDA JORGE
Attentat à Zaventem: les vols et les transports publics sont fortement altérés © RAMIRO ALMEIDA JORGE

Les liaisons par autocar entre Paris et Bruxelles très perturbées

La compagnie d'autocars Ouibus, filiale de la SNCF, avait indiqué n'a pas avoir suspendu ses huit liaisons quotidiennes avec Bruxelles mais avait prévenu sur son site que "d'importants retards" étaient à envisager, en raison d'un contrôle frontalier "très renforcé".

Le groupe a "renforcé la présence de personnel sur place pour permettre plus de vigilance à l'embarquement".

Du côté d'Eurolines, filiale de Transdev, les ventes de billets Paris-Bruxelles ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre "le temps d'y voir plus clair", a indiqué un porte-parole.

La compagnie ne garantit pas à ses clients déjà partis ou sur le départ qu'ils seront effectivement déposés à Bruxelles.

L'allemand FlixBus, qui propose 15 départs quotidiens Paris-Bruxelles et Bruxelles-Paris, annonçait de son côté avoir "suspendu ses connexions depuis ses deux arrêts bruxellois, gare du Midi et gare du Nord". Quant aux passagers qui font route vers Bruxelles, ils seront amenés à "l'arrêt de remplacement situé à Anderlecht, donc à l'ouest de Bruxelles", a indiqué un porte-parole.

Le trafic des Thalys reviendra presque à la normale mercredi

Les trains à grande vitesse Thalys rouleront à peu près normalement mercredi, après une interruption de trafic mardi à la suite des attentats commis à Bruxelles.

Quatre trains ne partiront cependant pas. Il s'agit du train de Bruxelles vers Paris de 7h13, au départ de Paris de 9h19, au départ de Lille de 11h59 et au départ d'Amsterdam vers Lille de 7h17. Par ailleurs, le train 9424 (8h44) partira de Cologne au lieu de Dortmund, en Allemagne.

La compagnie des trains à grande vitesse recommande aux voyageurs d'anticiper leur arrivée en gare et de se munir d'une pièce d'identité. Les contrôles de sécurité sont en effet renforcés en gare de Bruxelles-Midi.

Pour les voyageurs qui souhaitent tout de même reporter leur voyage, Thalys rappelle que tous les billets réservés pour mercredi peuvent être échangés selon les disponibilités ou remboursés sans frais supplémentaires auprès des guichets en gare.

Après une interruption totale du trafic, deux trains Thalys sont partis mardi soir de la Gare du Nord de Paris et font le chemin inverse depuis la Gare du Midi à Bruxelles.

10 images
Des messages de soutien à la Belgique sur le macadam devant la Bourse de Bruxelles © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le Palais de Justice de Bruxelles sera accessible mercredi

Le Bâtonnier Stéphane Boonen a communiqué mardi soir via la page Facebook du Barreau de Bruxelles "l'organisation des juridictions bruxelloise en alerte de niveau 4" pour mercredi, soit le lendemain des attentats qui ont fait une trentaine de morts à Bruxelles et Zaventem. Le Palais de Justice de Bruxelles, qui avait fermé ses portes peu après 09h00 mardi matin, sera accessible au public mercredi, et toutes les activités (audiences, greffes) prévues y auront bien lieu.

Même chose pour le bâtiment Portalis, qui borde aussi la place Poelaert. "Les audiences du tribunal de la jeunesse s'y dérouleront normalement et les greffes seront ouverts."

En ce qui concerne les "immeubles Montesquieu, 63 rue de la Régence, TAP, justices de paix des 1er, 2e, 3e et 4e cantons", le public ne sera en revanche pas autorisé à entrer. Les greffes travailleront donc mais à bureaux fermés, tandis que les audiences n'auront pas lieu.

Le tribunal de première instance francophone de Bruxelles "mettra tout en œuvre pour limiter au maximum les conséquences que cette situation de force majeure engendrera pour les justiciables et leur conseil", précise le communiqué.

Le bâtiment Thèmis (tribunal de commerce francophone) et le bâtiment Poelaert 3 (tribunal du travail francophone et Cour du travail) seront fermés mercredi. Il n'y aura pas d'audiences et les greffes resteront fermés. La Justice de Paix de Jette ne tiendra pas d'audience non plus. Le Bureau d'aide juridique sera fermé.

Institutions et commerces ont fermé leurs portes

De nombreux magasins ont également décidé de ne pas ouvrir. C'est le cas des centres commerciaux de Bruxelles. Autant City 2, que le Woluwe Shopping Center, le Westland Shopping et les shopping Cora d'Anderlecht et de Woluwe sont fermés, au moins, pour toute la journée de mardi.

Chez Carrefour, onze magasins étaient fermés, situés principalement dans les zones évacuées et dix Carrefour Express, situés dans les stations de train et de métro. Delhaize a fermé 9 filiales de Shop & Go dans les stations de train et de métro (également à Anvers-Central) et 3 supermarchés dont celui de Westland Shopping Center.

Les magasins Delhaize de Molenbeek et d'Anderlecht restent ouverts, mais les travailleurs peuvent rentrer chez eux s'ils le souhaitent. 

Lidl a fermé 15 filiales dans les communes bruxelloises et à Vilvorde, a indiqué l'entreprise. Chez Colruyt et Makro, tous les magasins restent ouverts, la situation est surveillée de près et sera ajustée si nécessaire. En ce qui concerne la fourniture des magasins, tout est sous contrôle, signale Colruyt, qui prendra les "mesures nécessaires" pour garantir un retour sûr du personnel dans leurs domiciles à Bruxelles et aux alentours.

Tous les marchés de la Ville de Bruxelles sont également annulés mardi, a communiqué Marion Lemesre, échevine aux Affaires économiques. Tous les marchés de la Ville de Bruxelles seront également fermés jusqu’à nouvel ordre.

Tous les musées de la capitale sont restés fermés mardi, de même qu'Autoworld. Les salles de lecture des Archives de l'État à Bruxelles sont également fermées au public. Les musées (Musée du Cinquantenaire, Porte de Hal et mim) restent fermés jusqu'à nouvel ordre. 

Le club de La Gantoise, qui devait enregistrer avec un orchestre philharmonique un hymne pour son match contre Zulte Waregem, a annoncé que l'enregistrement prévu à Flagey était annulé. C'est également le cas du concert de Rover de ce mercredi 23 mars.

L'usine Audi de Bruxelles a arrêté le travail pour l'équipe de l'après-midi, indique la direction. "Compte tenu de la situation actuelle, le shift de l'après-midi a été annulé. Nous demandons à nos travailleurs de ne pas venir à l'usine aujourd'hui/mardi", indique le directeur des ressources humaines d'Audi Brussels, Thomas Neuhaus.

La centrale nucléaire de Tihange fermée

C'est une des conséquences du relèvement du niveau de menace terroriste à 4. Niveau de menace qui s'élevait pour la première fois au niveau 4 en Wallonie. Seul le personnel nécessaire au fonctionnement des réacteurs est à son poste. Police et militaires sont présents aux grilles d'entrées des sites en question. Cette décision n'a cependant aucun impact sur la production d'électricité.

10 images
Attentat à Zaventem: les vols et les transports publics sont fortement altérés © Tous droits réservés

L'ULB rouvrira ce mercredi matin mais l'UCL à Bruxelles restera fermée​

L'Université catholique de Louvain (UCL) a suspendu tous les cours et activités extra-universitaires sur ses deux sites bruxellois (Woluwe et Saint-Gilles) après les explosions meurtrières dans la capitale, a indiqué sa porte-parole. Les activités sur les autres campus de l'université en Wallonie sont-elles maintenues, a-t-elle précisé. L'ULB, qui avait d'abord décidé de poursuivre ses activités d'enseignement ce mardi, a dû évacuer ses bâtiments sur ordre de la police. Toutes les activités extra-universitaires à l'ULB (conférences, débats, activités estudiantines, etc.) prévues ce mardi avaient déjà été annulées. En revanche, les bibliothèques de l'ULB ont été fermées afin de permettre de concentrer les agents de sécurité sur les autres lieux de vie et de cours de l'ULB, a précise ce porte-parole.

La Haute école de communication sociale de Bruxelles, l'Ihecs, a prié ses étudiants de rester chez eux. "Le (bâtiment) BV1 a été évacué. Le bâtiment principal, rue de l'Etuve, est fermé", indique l'institution sur Twitter.

La Erasmushogeschool a suspendu toutes ses classes et activités. La VUB a demandé aux personnes qui sont encore chez elles de ne pas se rendre sur le campus et celles qui y sont de ne pas bouger. "Un encadrement psychosocial a été mis en place", précise l'Université sur le réseau social.

L'Université libre de Bruxelles (ULB) rouvrira ses campus dès demain/mercredi matin, a annoncé mardi soir son porte-parole.

Les cours reprendront mercredi matin, comme les travaux de recherche, et ce sur les différents campus de l'université libre de Bruxelles. Ses bibliothèques seront elles aussi ouvertes. En revanche, toutes les activités extra-académiques (colloques, débats, ...) restent, elles suspendues jusqu'à nouvel ordre, a précisé le porte-parole.

Cette mesure doit permettre de concentrer les services de sécurité de l'université à la protection des étudiants et du personnel.

En revanche, les deux campus bruxellois de l'UCL (à Woluwe et Saint-Gilles), fermés dès mardi matin, le resteront encore mercredi, a indiqué mardi soir la porte-parole de l'UCL. Une nouvelle évaluation de la situation est prévue mercredi dans la journée en concertation avec les autorités publiques.

Les autres campus de l'UCL en Wallonie seront, eux, ouverts, mais avec des mesures de sécurité renforcées. Néanmoins, toutes les activités extra-académiques sur ces campus néo-louvanistes ont été annulées.

Écoles: qui doit assister aux cours mercredi

La ministre de l'Education Joëlle Milquet a adressé aux directions d'écoles une série de mesures de prévention et de sécurité. Les directions sont invitées à ne laisser qu'un seul point d'entrée par implantation et de faire surveiller celui-ci de manière "permanente".

Pour la sortie des classes ce mardi après-midi, les directions sont invitées à assurer une surveillance des entrées et sorties "afin de réaliser une identification visuelle des élèves et parents".

Sauf contre-indication reçue par le Conseil national de sécurité ou par le Centre de crise, toutes les écoles et les établissements d’enseignement supérieur et de promotion sociale de la Fédération Wallonie-Bruxelles resteront ouvertes mercredi. Il invite les parents et les étudiants à rester attentifs aux informations diffusées par le Centre de crise notamment via les médias, réseaux sociaux et le 1771.

Les recommandations de sécurité prévues dans les circulaires applicables au niveau 4 resteront d’application jusqu’au rabaissement du niveau de la menace. Vu les difficultés engendrées par la suspension des transports en commun, le Gouvernement appelle également les directions des écoles et des crèches à faire preuve de souplesse quant à leurs horaires de fermeture.

10 images
Attentat à Zaventem: les vols et les transports publics sont fortement altérés © Tous droits réservés
10 images
Une rue de Bruxelles dans l'après-midi. © Tous droits réservés

La Commission européenne évacuée

10 images
Attentats: transports publics fortement altérés, institutions et commerces fermés © HATIM KAGHAT - BELGA

Le bâtiment du Berlaymont, qui abrite la Commission européenne, était en train d'être évacué vers 15h00, ont indiqué des policiers à l'agence Belga.

La Commission européenne, située au rond-point Schuman, avait appelé ce matin ses employés à rester chez eux ou dans leurs bureaux, à la suite d'explosions survenues à l'aéroport de Zaventem, ainsi que dans la station de métro Maelbeek, située à proximité des institutions européennes.

Les personnes qui se trouvaient au Berlaymont ont pu commencer à quitter le bâtiment vers 15h00.

Les rendez-vous politiques annulés mercredi

Sont annulés mercredi: la visite de Charles Michel en Chine , la réunion entre les syndicats policiers, toutes les commissions à la Chambre. Par ailleurs, le Palais annule toutes les visites et sorties officielles des souverains, au moins jusqu’au 25 mars.

Au niveau des institutions européennes, l’agenda risque également d’être fortement modifié. Le Parlement a tout annulé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK