Qu'a vraiment voulu faire Mohamed Abrini à Zaventem le 22 mars?

Qu'a vraiment voulu faire Mohamed brini à Zaventem le 22 mars?
Qu'a vraiment voulu faire Mohamed brini à Zaventem le 22 mars? - © HO - AFP

Les motivations de Mohamed Abrini le 22 mars dans le hall de l’aéroport restent encore obscures, mais le fil de ses agissements commence à être éclaici.

Le présumé terroriste a été déséquilibré par le souffle de la première explosion. Il a couvert ses oreilles lors de la seconde déflagration puis est sorti de l’aérogare.

Selon nos informations les images de vidéos surveillance n’apportent pas d’explication définitive sur sa volonté ou pas de faire exploser la charge dissimulée dans la valise qu’il pousse. Mohamed Abrini ne semble pas vouloir rejoindre son charriot après les deux explosions.

Une fois ressorti, sa valise restera de longues minutes dans l’aéroport. Les enquêteurs ont pu l’identifier sur des images amateurs tournées quelques minutes après l’attentat.

Le témoignage du taximen qui a déposé les trois terroristes à l’aéroport sera décisif : c’est lui qui indique aux policiers qu’il y a une troisième charge prête à exploser. Celle-ci sera neutralisée par les démineurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK