Nouvelles arrestations dans les milieux djihadistes en Belgique

Trois perquisitions ont été réalisées ce jeudi par les services anti-terroristes de la police fédérale
Trois perquisitions ont été réalisées ce jeudi par les services anti-terroristes de la police fédérale - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Trois perquisitions ont été réalisées ce jeudi par les services anti-terroristes de la police fédérale. Les habitations visées se trouvaient à Haren (Bruxelles), Schaerbeek et Liège.

Ces perquisitions ont abouti à deux interpellations dont celle d'un homme de 28 ans soupçonné de participation à une organisation terroriste.

Selon nos informations, l'individu était actif au sein d'un groupe de messagerie  "Telegram" où il aurait indiqué se préparer à commettre un attentat. La menace a été jugée suffisamment crédible par les enquêteurs pour les décider à passer à l'action.

L'individu, connu des services de police mais pas pour des faits liés au terrorisme, a donc été interpellé et sera présenté dans les prochaines heures à un juge d'instruction. La seconde personne interpellée est une de ses proches.

Cette opération de la police rappelle fortement trois opérations similaires menées cette semaine par la police française. En France ce sont trois mineurs actifs dans des chaines de discussion Télégram qui ont été interpellés en moins de 7 jours. Tous étaient en contact avec Rachid Kassim, un djihadiste français désormais basé en Syrie  d'où il est soupçonné de commanditer des attentats sur le territoire européen.

L’enquête en cours devra permettre de préciser si les deux interpellations réalisées en Belgique ont un lien ou pas avec les enquêtes françaises. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK