Les autorités policières et judiciaires écrivent leur ras-le-bol au président de la Chambre

Les autorités policières et judiciaires du pays écrivent leur ras-le-bol au président de la Chambre
Les autorités policières et judiciaires du pays écrivent leur ras-le-bol au président de la Chambre - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Le président de la Chambre, Siegfried Bracke (N-VA), qui est aussi président du comité de suivi des comités P et R, a reçu ce lundi une lettre. Une lettre de griefs, de questions aussi, émanant des plus hautes autorités judiciaires et policières du pays. 

Dans ce courrier de quatre pages, dont la RTBF a pris connaissance, policiers et magistrats s'interrogent sur les enquêtes en cours. Mais aussi sur les moyens qui sont mis à leur disposition afin de faire face à tous les dossiers de terrorisme ouverts en Belgique ces derniers mois.

Co-rédigée par la commissaire générale Catherine De Bolle, le directeur de la police judiciaire fédérale Claude Fontaine; et du côté de la justice le procureur général Johan Delmulle et le procureur fédéral Frédérik Van Leuw; la lettre pointe l'explosion des condamnations dans les dossiers terroristes ces trois dernières années. Sept inculpations en 2013, 117 en 2015, et déjà 46 depuis le début de cette année 2016. Conséquence: d'autres formes de criminalité, comme la traite d'êtres humains, sont laissées de côté, singulièrement à Bruxelles.

Les comités P et R pointés du doigt

Autre doléance, le mauvais timing avec lequel les comités P et R, chargés de contrôler le travail des services de police et de renseignement, effectuent leurs vérifications. Des enquêteurs et des magistrats se retrouvent dès lors à devoir justifier leur travail lors d'auditions qui durent parfois plusieurs heures, alors que des enquêtes terroristes urgentes sont toujours en cours.

Une lettre, celle des autorités judiciaires et policières, qui se termine par une demande: Celle d'être entendus le plus rapidement possible par le Parlement.

Quant à la réponse technique, de la police, censée équilibrer le rapport de la police des polices, elle ne tombera que mercredi.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK