Nouveau bilan provisoire de 300 blessés, dont 61 en soins intensifs et 4 non-identifiés

Les blessés sont soignés dans plusieurs hôpitaux répartis dans plusieurs provinces belges et de la Région de Bruxelles-Capitale.
Les blessés sont soignés dans plusieurs hôpitaux répartis dans plusieurs provinces belges et de la Région de Bruxelles-Capitale. - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Alors qu'un précédent bilan provisoire communiqué par les autorités en milieu de journée faisait état de 31 morts et 270 blessés, un bilan communiqué en fin de journée par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Maggie De Block indique que le nombre de blessés a grimpé à 300, les décès restant à 31.

Il s'agit toujours de chiffres provisoires liés aux attentats ayant touché deux endroits de Bruxelles mardi. Quatre personnes hospitalisées n'ont pas encore été identifiés, étant dans le coma (artificiel ou non).

Cent cinquante personnes sont actuellement encore hospitalisées, dont 61 se trouvent aux soins intensifs, précise la ministre sur la base d'informations du SPF Santé publique.

Elle applaudit au passage les " interventions rapides et efficaces des services de secours en plus de la bonne organisation instaurée par les hôpitaux ", qui a permis d'éviter de nombreux décès, estime-t-elle.

" Concernant les blessures graves, il s'agit le plus souvent de brûlures, parfois accompagnées de blessures de guerre comme des lésions liées à une puissante explosion et à la pénétration par fragments métalliques. Les hôpitaux ont aujourd'hui encore reçu un certain nombre de victimes qui étaient d'abord rentrées à la maison mais qui se plaignent maintenant de problèmes d'audition causés par les puissantes explosions. "

Des blessés non comptabilisés au départ

Par ailleurs, les rangs des blessés ont gonflé ce mercredi car "un certain nombre de victimes qui étaient d’abord rentrées à la maison mais qui se plaignent maintenant de problèmes d’audition causées par les puissantes explosions".

Les blessés sont soignés dans plusieurs hôpitaux répartis dans plusieurs provinces belges et de la Région de Bruxelles-Capitale: Anvers, Brabant wallon, Hainaut, Flandre orientale, Flandre occidentale, Liège et Limbourg.

Identifications

Quatre patients n'ont pas encore été identifiés ce mercredi 23 mars. Ils sont dans le coma ou maintenu dans un coma artificiel: "C’est pourquoi il faudra encore du temps avant de pouvoir définitivement identifier certaines personnes".

"Afin d’aider les blessés étrangers et leur famille au maximum, le département des Affaires étrangères est en contact avec les ambassades étrangères à Bruxelles et de l'information est systématiquement transmise. Les blessés sont de plus de 40 nationalités différentes", précise encore le communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK