En Colombie aussi, Tintin pleure pour Bruxelles

Le dessin de Vladdo
2 images
Le dessin de Vladdo - © Twitter @VLADDO

Le caricaturiste colombien Vladdo a appris la nouvelle des attentats de Bruxelles mardi à 04H00 du matin à Bogota. Depuis, son adaptation d'un Tintin pleurant en lisant le journal a été reprise des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

"Quand j'ai vu ça, j'ai pensé: 'Il faut dessiner quelque chose'", a expliqué à l'AFP Vladimir Florez, dit Vladdo, dessinateur du magazine Semana et chroniqueur du quotidien El Tiempo.

En hommage aux victimes des attaques jihadistes dans la capitale belge qui ont fait une trentaine de morts et plus de 200 blessés, il a modifié le contenu d'un dessin des Aventures de Tintin, où le célèbre reporter de BD apparaît lisant un journal consacrant sa une aux attentats et lui a ajouté une larme.

Ce dessin, publié sur son compte Twitter @VLADDO avec le hashtag #JeSuisBruxelles -sur le modèle du #JesuisCharlie qui avait suivi la tuerie du 7 janvier 2015 contre l'hebdomadaire satirique français- a été retwitté plus d'un millier de fois en quelques heures, sans compter les autres réseaux sociaux.

Il a été cité dans les revues de presse du Monde et de Slate, ainsi que d'autres dessins adaptés de Tintin, le personnage créé par Hergé et devenu un des symboles de Bruxelles.

"Dans différentes régions du monde, de nombreuses personnes ont pensé à Tintin parce qu'il représente la Belgique. Il est universel et nous connaissons tous son origine", ajoute Vladdo, 52 ans, qui a exposé à Bruxelles en 2014.

Pour cet artiste, habitué à dessiner le conflit armé colombien en noir et blanc, le plus important est de "ne pas perdre la sensibilité".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK