Attentats à Bruxelles: le Roi et la Reine sous le choc, le palais Royal n'a pas été évacué

Attentats à Bruxelles: le Roi et la Reine sous le choc, le palais Royal évacué
Attentats à Bruxelles: le Roi et la Reine sous le choc, le palais Royal évacué - © PHILIPPE DE CAMPS - BELGA

Le roi Philippe et la reine Mathilde sont "choqués par les événements survenus ce matin à Bruxelles-National et dans le métro bruxellois", a indiqué le porte-parole du Palais royal mardi, interrogé par l'agence Belga. Par conséquent, le programme du couple royal pour les prochains jours a été adapté.

"Face à ces faits lâches et atroces, les pensées du Roi et de la Reine vont en premier lieu vers les victimes et leurs familles ainsi que vers les services de secours qui mettent tout en place pour prendre soin des victimes", peut-on lire dans un communiqué du Palais.

Plusieurs activités du couple royal ont par conséquent été supprimées. Le déjeuner prévu mardi avec madame Georgieva, vice-présidente de la Commission européenne, est annulé tout comme la représentation de la Passion selon Saint-Matthieu à Anvers.

Mercredi, la visite de l'exposition Albert Ier à Rumbeke a été annulée et le Roi ne se rendra pas à l'inauguration du tunnel Josaphat-Schuman. La visite de la Reine à l'école Creuz à Molenbeek a également été supprimée.

Le Roi est depuis mardi matin en contact étroit avec le gouvernement et les services concernés. Le Palais n'a pas été évacué, souligne le porte-parole en réaction à des informations parlant d'une évacuation en cours au Palais royal.

Le Palais royal indique encore que le roi Willem-Alexander des Pays-Bas ainsi que le roi Felipe d'Espagne ont rapidement pris contact avec le roi Philippe pour témoigner leur sympathie à notre pays. Le roi Philippe a également reçu le soutien des familles royales marocaine et jordanienne.

Contrairement à ce qui a été annoncé, le Palais Royal n'a pas été évacué. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK