Pas de vols passagers à Brussels Airport jusque vendredi inclus, reprise des vols privés et cargo

Attentats à Bruxelles: Brussels Airport restera fermé ce mercredi au moins
Attentats à Bruxelles: Brussels Airport restera fermé ce mercredi au moins - © AFP

Les vols cargo ainsi que les vols privés de l'Aviation Générale peuvent reprendre à Brussels Airport mercredi soir, a communiqué l'aéroport. Les vols passagers seront en revanche toujours suspendus dans les jours prochains, jusque vendredi inclus.

"Jusqu'à nouvel ordre", le périmètre de sécurité reste en vigueur aux alentours de l'aéroport bruxellois, où l'enquête criminelle est toujours en cours à la suite de la double explosion de mardi matin, spécifie Brussels Airport.

L'aéroport précise être incapable d'avancer toute indication au sujet d'une prochaine ouverture du terminal à son staff, qui n'a toujours pas pu inspecter les lieux pour y déterminer l'ampleur des dégâts et envisager la reconstruction.

Brussels Airlines reporte une partie de ses vols sur Anvers et Liège

La compagnie aérienne Brussels Airlines, dont le port d'attache, l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport), est fermé depuis l'attentat, va opérer des vols à partir de demain depuis les aéroports de Liège et d'Anvers, a annoncé une porte-parole de la compagnie.

Demain, 44 vols européens de Brussels Airlines décolleront de Liege Airport et 20 autres au départ de l'aéroport d'Anvers.

Cinq appareils assurant les longs courriers ont été positionnés sur des aéroports africains afin de pouvoir décoller dès qu'une solution a été trouvée pour les faire atterrir en Europe. Quelque 450 vols ont déjà dû être annulés à la suite des attentats dans la capitale mardi.

Ces passagers atterriront demain matin dans différents aéroports européens. Brussels Airlines invite les voyageurs à consulter son site internet. 

L'aéroport de Zaventem est le port d'attache de Brussels Airlines. La fermeture de celui-ci impacte donc énormément la compagnie aérienne. Mardi, presque 200 vols ont été annulés. Mercredi, le nombre d'annulation s'élève à 250, ce qui a des conséquences pour environ 40 000 passagers, explique la société.

Les passagers bloqués à cause des multiples annulations se voient offrir une chambre d'hôtel et sont nourris. S'ils en ont la possibilité, ils sont encouragés à poursuivre leur voyage en passant par d'autres aéroports ou avec d'autres transporteurs.

Les voyageurs qui ont un billet entre maintenant et le 28 mars et qui ne souhaitent plus voyager, peuvent échanger gratuitement leur billet ou se faire rembourser. Brussels Airlines conseille à ses clients de se rendre sur son site web pour davantage d'informations.

Ryanair

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair continuera jeudi à opérer depuis l'aéroport de Charleroi (BSCA) les vols qu'elles devaient en principe gérer depuis Zaventem (Brussels Airport). Les tour-opérateurs Jetair et Thomas Cook sont également contraints de de se tourner vers les aéroports régionaux pour assurer tous leurs vols.

"Les clients ayant réservé un vol en partance de Bruxelles Zaventem devront se rendre par leurs propres moyens à Bruxelles Charleroi et doivent arriver au moins 3 heures avant le départ de leur vol afin de laisser un temps nécessaire pour procéder aux contrôles de sécurité supplémentaires", indique Ryanair dans un communiqué.

La compagnie à bas coûts précise en outre qu'elle continue à opérer "pleinement" tous les autres vols de son programme au départ ou à destination de Charleroi.

Jetairfly

De son côté, Jetairfly annonce qu'"en raison des événements dramatiques qui ont frappé Brussels Airport" mardi, et étant donné l'incertitude au sujet de l'indisponibilité de l'aéroport national, "tous les vols aller et retour qui y étaient prévus seront déviés jusqu'à lundi vers les aéroports régionaux d'Ostende, de Liège et de Charleroi."

Jetairfly ajoute n'avoir annulé aucun vol ce mercredi, "de sorte que tous les passagers puissent commencer leurs vacances ou en revenir." A l'approche des vacances de Pâques, 160 vols (aller et retour) étaient prévus de ce mercredi à lundi prochain (lundi de Pâques) au départ de Brussels Airport, rassemblant 28 000 voyageurs.

Thomas Cook

Enfin, Thomas Cook et Thomas Cook Airlines ont décidé de détourner toutes leurs opérations vers l'aéroport de Liège "et ce provisoirement jusqu'à lundi 28 mars inclus". Mis à part quelques exceptions, "tous les vols partiront suivant leur horaire de vol d'origine comme c'était prévu à partir de Brussels Airport", ajoutent-ils.

Toutes les compagnies aériennes invitent enfin les voyageurs à consulter leur site web et à se rendre à l'aéroport au moins trois heures avant leur départ.

Lufthansa

Les passagers de Lufthansa qui ont réservé le 23 mars ou jusqu'à réouverture de l'aéroport, peuvent changer leur réservation via http://LH.com ou par téléphone à +32 70 35 3030 pour un vol au départ d'Amsterdam, Francfort, Dusseldorf ou Paris CDG.

Air France, HOP!, KLM & Delta Air Lines

Les passagers ayant un ticket pour un vol Air France, HOP!, KLM ou Delta Air Lines au départ de Bruxelles peuvent changer leur date de voyage en ligne via www.airfrance.be , www.hop.com , www.klm.be , www.delta.com ou en appelant +32 (0) 2 620 01 84 pour Air France, +33 (0)1 72 95 33 33 pour HOP!, +32 (0) 2 620 02 20 pour KLM et +32 (0) 2 620 01 83 pour Delta Air Lines, ou via leur agent de voyage.

Quelque 24 000 passagers seraient concernés rien que pour ce mercredi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK