Trois Belges sur quatre redoutent de nouveaux attentats

Les attentats du 22 mars à Bruxelles ont été un choc pour la population et les institutions belges. Ces événements ont rappelé que la Belgique, elle aussi, était une cible pour le terrorisme. Aujourd’hui, quel est votre ressenti ? Que pensez-vous des services de sécurité et de leurs actions dans la lutte contre le djihadisme ? La Belgique en fait-elle assez ? Quels sont vos craintes ? Autant de questions qui ont été posées lors de notre sondage RTBF-La Libre-Dedicated. Voici les résultats.

Les services de sécurité très critiqués

Pour la majorité de la population, les services de sécurité belges auraient failli. 63% des personnes interrogées ont une opinion négative de la gestion de la menace terroriste en Belgique. Les critiques visent la police, la Sûreté de l’Etat ou encore les Services de renseignements. Seulement 27% des Belges ont une opinion positive de tous ces services. 10% des Belges sont sans avis sur cette question.

Dans sa lutte contre le djihadisme, la Belgique fait-elle mieux ou moins bien que ses voisins européens ? 49% des Belges pensent que la Belgique fait ni mieux, ni moins bien. 33% estiment qu’elle fait moins bien ou même beaucoup moins bien. Si l’on compare les résultats entre les trois Régions, on constate que la Flandre est beaucoup plus critique (37%) que la Région bruxelloise (29%) et la Wallonie (27%).

Les attentats du 22 mars

A la question " pensez-vous que tout ce qui aurait dû être fait pour éviter les attentats du 22 mars à Bruxelles (Zaventem et station de métro Maelbeek) a été fait ? ", les opinions sont très partagées : 43% pensent que oui, 48% pensent que non.

Examinons ces chiffres en détails. Seulement 9% des Belges estiment qu’on ne pouvait pas faire plus et que le maximum possible a été fait. 34% pensent que beaucoup a été fait mais qu’il y avait moyen de faire plus encore. 30% considèrent que trop peu de mesures ont été prises. 18% des Belges sont très sévères. Pour eux, la Belgique n’a pas du tout pris les mesures qu’il fallait. Ces opinions sont quasi-comparables dans toutes les régions.

Impact de l’arrestation de Salah Abdeslam

Les attentats de Bruxelles sont intervenus quatre jours après l’arrestation de Salah Abdeslam. Pensez-vous que les forces de sécurité ont baissé leur garde suite à cet important coup de filet ? 49% des Belges pensent que ce n’est pas le cas. Pour eux, les forces de l’ordre sont restées vigilantes. En revanche, pour 37% des Belges, les forces de l’ordre ont été moins vigilantes, même beaucoup moins vigilantes.

La crainte de nouveaux attentats

Trois Belges sur quatre (71%) redoutent des nouveaux attentats à court terme. Les Bruxellois (71%) et les Wallons (74%) se sentent un peu plus exposés que les Flamands (69%). 80% des Belges pensent que d’ici un an, la menace terroriste n’aura pas diminué, et même pour 40% d’entre eux, elle va encore s’intensifier.

Méthodologie : Ce sondage a été effectué par internet, du jeudi 31 mars au lundi 4 avril 2016, sur un échantillon strictement représentatif de 2 860 électeurs belges. Les enquêtes ont été réalisées dans chacune des 3 régions de Belgique : 975 en Flandre, 918 à Bruxelles (19 communes), 967 en Wallonie. La marge d’erreur maximale (c’est-à-dire pour des fréquences observées proches de 50%) est de +/- 3,2% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et de +/- 1,8% sur l’échantillon total.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK