Vers une meilleure protection des voyageurs qui achètent sur internet

UE: vers une meilleure protection des voyageurs achetant sur internet
UE: vers une meilleure protection des voyageurs achetant sur internet - © Tous droits réservés

Les députés européens sont parvenus à conclure un accord informel avec le Conseil européen sur la protection des voyageurs qui achètent des vacances à forfait sur internet. Bientôt, ils devraient avoir la même protection que les voyageurs qui passent par les agences de voyage traditionnelles. Il était grand temps puisque la législation actuelle date de 1990, bien avant le boum qu'a connu internet cette dernière décennie.

En 25 ans, le nombre de voyageurs qui réservent leurs vacances à forfait sur internet n’a cessé d’augmenter. Par vacances à forfait, on entend les voyages réservés avec les vols, l’hébergement ou encore la location d’une voiture. Le tout parfois sur un même site internet mais avec différents prestataires.

Selon l'accord conclu par le Parlement européen, ces vacanciers devraient donc être mieux informés sur ce qu’ils achètent et à qui exactement. Si un évènement inévitable et imprévisible venait à se produire empêchant le voyageur de rentrer chez lui, comme par exemple l’éruption d'un volcan ou encore un attentat, l’organisateur de voyage devra désormais prendre en charge un séjour de trois nuits.

Cet accord prévoit également que le vacancier pourra annuler son voyage en cas d’augmentation du prix du voyage de plus de 8%. Les voyageurs seront également mieux protégés si l’organisateur fait faillite alors que le séjour a commencé. Celui-ci il devra totalement rembourser les vacances perdues et assurer le rapatriement des vacanciers.

Autant d'avancées qui devraient donc bientôt devenir réalité, l'accord doit encore être formalisé par l'ensemble des députés européens.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK