TTIP et austérité: des centaines de manifestants à Bruxelles

Ce groupe rassemble des agriculteurs donc mais aussi des syndicats ou encore des représentants d'ONG. Rudy Janssens, secrétaire fédéral de la CGSP explique leurs inquiétudes : "On n'est pas contents que l'Europe prône le TTIP, le traité transatlantique, qui est le traité de libre-échange. Dans ce traité effectivement on a des gros soucis aussi bien du côté des agriculteurs de l'alimentation mais aussi du côté des services publics que nous représentons. Puisque c'est une attaque directe vers notre système de service public, le système social, le système de nos hôpitaux,... puisque c'est partir vraiment vers un système américanisé. Et si on regarde l'actualité, s'il y a bien quelque chose qui ne fonctionne pas en Amérique, c'est le système social".

S'ils s'opposent au TTIP, les manifestants sont aussi venus dire leur ras le bol des politiques d'austérité en vigueur dans beaucoup d’États membres. Mais pour Rudy Janssens, les deux revendications sont liées : "L'un va avec l'autre. Parce que dès qu'on donnera un accord sur le libre échange, automatiquement, on sera encore plus dans cette politique d'austérité qui est déjà d'application, la preuve aujourd'hui même dans le gouvernement en Belgique, ils sont en train d'essayer de faire passer l'austérité d'une manière ou d'une autre".

Selon la police, 2000 personnes étaient présentes et 3000 selon les organisateurs. Vers 10 heures, le groupe a entamé une marche autour du Conseil européen.

RTBF avec le soutien de Euranet Plus , le réseau des radios européennes

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK