'La robe d'Hannah, Berlin 1904-2014' reçoit le Prix du Livre européen

'La robe d'Hannah, Berlin 1904-2014' reçoit le Prix du Livre européen
'La robe d'Hannah, Berlin 1904-2014' reçoit le Prix du Livre européen - © les arènes

Le Prix du Livre Européen a été décerné ce mercredi soir au Parlement Européen à Bruxelles. Pour la huitième année, ce prix récompense un essai et une œuvre de fiction parus dans l’année, sur l’Europe économique, politique et sociale. Le jury est composé de onze journalistes européens, il était présidé par le réalisateur d’origine roumaine Radu Mihaileanu.

C’est le livre "La robe d’Hannah, Berlin 1904-2014" de Pascale Hugues qui remporte la partie littérature du Prix du Livre européen. Ce livre se situe entre le roman et le livre d’histoire,entre la fiction et le reportage.

Pascale Hugues est une journaliste française, correspondante permanente en Allemagne pour le Point et elle vit à Berlin depuis 20 ans. Elle avait depuis longtemps envie de raconter tous les changements qu’avait subi Berlin depuis plus d’un siècle.

Son idée est toute simple : raconter l’histoire de sa rue depuis sa création en 1904, jusqu’à notre époque actuelle. Elle s’est bien sûr beaucoup documentée. Elle a trouvé toutes les archives des maisons et des propriétaires qui avaient fait bâtir leurs propriétés dès le début du siècle dernier. Des riches marchands en passant par des hommes d’affaires, des constructions plutôt luxueuses au début, qui avec la crise de 1929 ont été réaménagées pour pouvoir en louer une partie.

C’est à cette époque qu’apparaissent des poêles en faïence, alors que tous les appartements étaient dotés du chauffage central. Mais avec la crise, ça coûtait trop cher. Alors on a inventé des systèmes de chauffages d’appoint. Dans les années 30, beaucoup de commerçants juifs vivaient dans cette rue. Plus tard, 619 d'entre eux seront déportés à Auschwitz. Pascale Hugues mène l’enquête, elle retrouve même des personnes très très âgées aujourd’hui qui ont fui l’Allemagne dès 1938. Leurs témoignages apportent des moments très sensibles à ce livre.

Pascale Hugues évoque dans ce livre ces années terribles, mais aussi celles de la reconstruction. Après la guerre, on reconstruit, petit à petit. Encore aujourd’hui, il y a des quartiers troués comme elle dit. Et des immeubles construits dans de mauvais matériaux dans les années 60 sont aujourd’hui transformés en loft, grande tendance de beaucoup de villes européennes. Dans la rue de Pascale Hugues, le groupe Tangerine Dream a vécu, et même David Bowie s’y est arrêté pendant trois semaines.

"La robe de Hannah. Berlin 1904-2014" de Pascale Hugues, aux éditions les Arènes, livre qui a reçu le Prix du Livre européen.

RTBF avec le soutien de Euranet Plus, le réseau des radios européennes

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK