Des touristes fêtent la victoire de Syriza avec les Grecs à Athènes

Des milliers de personnes dans les rues d'Athènes pour fêter la victoire de Syriza, et pas que des Grecs
Des milliers de personnes dans les rues d'Athènes pour fêter la victoire de Syriza, et pas que des Grecs - © ANGELOS TZORTZINIS - BELGAIMAGE

Il y avait beaucoup de monde dans les rues d'Athènes ce dimanche soir pour fêter la victoire de Syriza. Beaucoup de Grecs, bien sûr, mais aussi pas mal d'étrangers qui sont venus spécialement à Athènes pour vivre l'évènement. Cette victoire, c'est un vent d'espoir pour beaucoup d'Européens qui observent donc avec attention la Grèce, et se disent que ce qui s'y passe pourrait un jour devenir une réalité chez eux.

Dimanche soir, le quartier général de campagne de Syriza avait un air de village global, beaucoup d'Européens - Espagnols, Portugais, Néerlandais, Italiens, ... - s'y sont retrouvé pour célébrer la victoire du parti de gauche radicale.

Un couple de Français a fait le déplacement à Athènes spécialement pour ces élections, ils sont arrivés samedi soir : "On est venus spécialement pour les élections, on est très heureux des résultats". Ces deux Français espèrent un changement positif pour les Grecs suite à la victoire de Syriza : "C'est surtout, on l'espère, la fin de la souffrance et de l'austérité draconienne que subit le peuple grec depuis cinq ans sans obtenir le moindre résultat. Le chômage continue à augmenter, la dette a augmenté, c'est un désastre sur tous les plans, donc on espère qu'on va enfin passer à autre chose".

On trouve aussi des Italiens, notamment un groupe d'amis venus spécialement de Pise à l'occasion de ces élections. Ils espèrent que la victoire de la gauche radicale en Grèce va faire pencher l'Europe vers moins d'austérité : "Syriza c'est une opportunité. Si ce parti pouvait changer les choses en Grèce, alors cela pourrait changer aussi dans toute l'Europe, parce que ce problème d'austérité est un problème pour toute l'Europe".

Cette victoire de Syriza a donné des ailes aux partis de gauche en Europe qui commencent à imaginer, chez eux aussi, des lendemains qui chantent.

Certains de ces visiteurs étrangers sont aussi venus à Athènes pour assister à un tournant de l'histoire comme d'autres étaient venus à Berlin au moment de la chute du mur.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK