Voyager en France : quelles règles pour les Belges en vacances ? Où risquez-vous d’être contrôlés ?

La France a durci ses mesures depuis quelques jours et les durcira encore à partir du mois d’août. Quel impact ces décisions ont-elles pour les Belges qui partent en vacances chez nos voisins français ?

D’abord, comme pour les autres pays d’Europe, le certificat Covid européen s’applique. Il doit confirmer :

  • Une vaccination complète comprenant la période supplémentaire après la deuxième dose pour que celle-ci soit valide. Mais attention, cette période n’est pas la même que chez nous et elle varie en fonction des vaccins :
    • elle n’est que d’une semaine après la 2e injection de Pfizer, Moderna et AstraZeneca (contre deux semaines en Belgique),
    • 28 jours après l’injection du Johnson & Johnson
  • Si vous êtes dans ces conditions, vous devez présenter un justificatif du statut vaccinal et une déclaration sur l'honneur attestant d'une absence de symptômes d'infection à la covid-19 et de contact avec un cas confirmé de covid-19.
  • Vous pouvez aussi entrer dans le pays si vous n’avez reçu qu’une seule dose de vaccin et que vous avez contracté le covid 19. La France, contrairement à la Belgique, considère en effet que vous avez suffisamment d’anticorps. Mais attention, vous devez le prouver, et Covidsafe.be ne vous fournit pas de certificat pour cela.
  • Si vous n’êtes pas vacciné, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures peut vous permettre de rentrer dans ce pays.
  • Enfin, un certificat de rétablissement au Covid 19 datant d’au moins 15 jours et de moins de 6 mois est valable également.

En pratique, vous devez présenter un QR Code qui témoigne de ces données. En Belgique, il est disponible via l’application CovidsafeBE. Pour ceux qui n’ont pas de smartphone ou qui ont envie de se déconnecter pendant les vacances, il est possible de télécharger son certificat en version papier sur masante.belgique.be pour le montrer si on vous le demande à la frontière.

 

En cas de test positif, les règles françaises

Si le test se révèle positif, il faut alors suivre les règles en vigueur en France : un isolement pendant 10 jours, voire plus en cas de symptômes (48h après la fin de la fièvre, précise le site du gouvernement français).

En cas de cas contact, c’est un isolement de sept jours qui est imposé, avec un test antigénique effectué le plus tôt possible, et un test PCR au 7ème jour après le dernier contact.

Si cela implique que vous allongiez votre séjour, une assurance voyage peut prendre en charge une partie des coûts liés à cette prolongation.

Un certificat à montrer au restaurant ou dans un centre commercial

Depuis juillet, il n’y a pas qu’à l’entrée du pays que l’on vous demande de montrer patte blanche. Le pass sanitaire est étendu à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Autrement dit, si vous avez prévu de sortir en boîte, d’aller au théâtre ou dans un festival, ayez ce QR code avec vous.

À partir du mois d’août, le pass sanitaire s’étend encore à d’autres lieux pour les plus de 18 ans (inclus) : cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi qu’aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.

À l’entrée de ces lieux, le personnel a le droit de scanner votre QR code avec l’application "TousAntiCovid Verif". Elle est disponible à tout un chacun, vous pouvez donc vérifier par vous-mêmes si votre QR code fonctionne… ou pas.

3 images
© rtbf
© rtbf

Petit détail qui a son importance : seule la police a le droit de demander la carte d’identité pour vérifier si le QR code présenté est bien le vôtre. Les travailleurs des restaurants, cinémas ou gares peuvent juste scanner votre code. Une porte ouverte aux fraudes pour plusieurs syndicats de police et députés. Le ministre de la Santé français lui-même a déclaré le 22 juillet devant les sénateurs que le "pass sanitaire où il n’y a pas un contrôle systématique, c’est un abonnement Netflix familial”, cité par l’Huffington Post. Selon le site d’info français, il prévoirait donc des contrôles de police inopinés en plus des scans systématiques des QR code.

Pour les plus jeunes, l’obligation du pass sanitaire est repoussée au 30 août pour les jeunes de 12 à 17 ans.

Pas de masque en extérieur

Enfin, on l’oublierait presque mais prévoyez un masque pour entrer à l’intérieur des magasins et autres "lieux clos" comme les entreprises ou les transports. Par contre, pas de masque en extérieur si ce n’est dans les lieux où il y a plus de monde comme les marchés ou les files d’attente, hormis dans certaines communes de Meurthe-et-Moselle, Hérault et Vendée.

Au retour, le PLF

Et puis, on l’oublie en tant que Belge mais il faut remplir le Passenger locator form au retour en Belgique. La carte de la France s'est colorée d'orange et de rouge, ce qui va modifier vos retours de voyage à partir du mercredi 4 août.

Tout le Sud est en effet passé au rouge, c'est-à-dire:

  • La Nouvelle Aquitaine
  • La région Auvergne-Rhône Alpes
  • l'Occitanie
  • La région PACA (Provence -Alpes-Côte d'Azur)
  • la Corse

Les voyageurs de retour de zone rouge doivent observer une quarantaine une fois arrivés en Belgique sauf :

  • S’ils disposent du certificat covid numérique européen attestant une vaccination complète d’au moins deux semaines ;
  • ou d’un certificat de rétablissement qui dit que vous avez contracté le Covid19 récemment ;
  • ou d’un test PCR négatif fait dans les 72 heures.

Pour les autres, il faut faire un test PCR avant ou juste après son retour en Belgique (dans les deux jours maximum) Vous pourrez quitter la quarantaine dès réception d’un résultat négatif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK