Philippe Close donnera "un tour de vis" après la fête improvisée au Bois de la Cambre

Le bourgmestre bruxellois Philippe Close a réagi ce mercredi soir à la fête qui rassemblait au même moment plusieurs centaines de personnes au Bois de la Cambre. Alors en direct sur le plateau de QR le débat, le Bruxellois s’est montré ferme : "Un tour de vis sera donné demain. Je vais être très clair : je ne laisserai pas la situation partir. Les chiffres augmentent dans nos hôpitaux, je m’excuse de donner une douche froide à tout le monde. Nous avons voulu, parce que c’était les beaux jours, mettre un peu de tolérance. Mais nous ne revivrons pas l’erreur de septembre 2020. […] Je rappelle que des villes très proches de nous comme Dunkerque et Lille sont proches d’un reconfinement total là où nous avons laissé les écoles ouvertes, permis à nouveau les activités pour les jeunes et autorisé les courses dans les commerces non-essentiels. Nous rouvrirons les métiers de contact. Malheureusement, nous allons devoir sévir. J’ai déjà eu des réunions ce soir et en aurai encore demain matin."

La police devrait également se montrer plus dure à l’avenir : "La police interviendra, mettra en garde et sanctionnera les récalcitrants. Je vais être très ferme. Ce sont des situations que nous ne tolérerons pas."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK