Réouverture des commerces : voici dans quelles conditions vous pourrez faire vos courses

Les commerces vont pouvoir rouvrir sous conditions à partir de la semaine prochaine
Les commerces vont pouvoir rouvrir sous conditions à partir de la semaine prochaine - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

C’était une mesure très attendue de la part des commerçants : les magasins non alimentaires vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir du 1er décembre, soit ce mardi. Plus qu’un long week-end de fermeture à tenir donc. Une information donnée pendant le comité de concertation de ce vendredi 27 novembre.

Ouvrir le 1er décembre en Belgique, c’est une manière d’étaler les achats de fin d’année tout au long du mois de décembre et éviter ainsi la foule pendant les derniers jours avant Noël. Des protocoles sanitaires doivent cependant être mis en place pour éviter la foule dans les commerces.

"Cela devra se faire de façon responsable et en toute sécurité", a annoncé le Premier ministre Alexander De Croo.

"Geen fun shopping"

Pas question de faire des virées shopping entre amis ou en famille. "On devra le faire rapidement et seul sauf si on accompagne une personne qui a besoin d’aide", a commenté le Premier ministre. "Veiller à ce que cela se fasse de manière responsable, c’est une responsabilité de tous : des commerçants, des autorités locales mais aussi notre responsabilité. Donc, si vous allez faire vos courses, faites-le de manière responsable : portez un masque, lavez-vous les mains, si vous arrivez dans un magasin ou une rue commerçante et qu’il y a trop de monde, peut-être qu’on peut revenir plus tard."

Il faudra faire ses courses seul pendant maximum 30 minutes. La compagnie d’enfants de moins de 18 ans est admise mais doit être limitée autant que possible. Le magasin ne peut contenir qu’une personne par 10 mètres carrés pour les commerces. Pour les petites surfaces (moins de 20 m²), ce sont deux clients maximum à condition que la distance physique soit respectée.

Les commerçants doivent mettre à disposition du gel désinfectant pour les mains et le personnel sera formé afin de faire respecter les règles. Ils sont responsables de la gestion de la file d’attente à l’extérieur du magasin pour que la distanciation physique soit respectée. Les autorités locales peuvent préciser les règles. Elles doivent aussi gérer l’accès aux rues commerçantes.

Les autres commerces comme les métiers de contacts (salon de massage, de coiffure, d’esthétique et de tatouages) et l’Horeca devront rester fermés jusqu’au 1er février. Une évaluation sera faite le 15 janvier en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK